2012 !

Publié le par Sully

Mes Frères,

 

Après quelques jours de "retraite" face à l'océan, le Myosotis Neuilly Bineau reprend du service et vous adresse tous ses voeux fraternels pour une année 2012 remplie de joies et qui réponde à nos attentes et à nos exigences maçonniques.

 

La première quinzaine de ce mois de janvier (5, 7 et 13) va être chargée en évènements et, sauf nouveaux reports toujours possibles, nous devrions bientôt être relativement fixés quant au cadre dans lequel il appartiendra à chacun de se positionner en son âme et conscience.

 

La tournée rapide des blogs n'est de son côté pas très rassurante quant à l'état de l'opposition, à croire que nous sommes collectivement incapables de sortir de cette véritable gangrène à base de jeux de pouvoirs, d'ambitions et de théories du complot à tous les coins de rues.

 

Nous saluons toutefois l'initiative de l'URLF qui vous "Donne la Parole" par questionnaire en ligne interposé. Il n'est jamais trop tard pour bien faire. Vous donner la parole, c'est ce qu'avait fait ce blog au premier trimestre 2011 et nous vous renvoyons aux résultats que nous avions publiés en octobre dernier, sans beaucoup de relais des blogs "alignés" il est vrai. Pour mémoire, si le départ de Stifani faisait la quasi unanimité, la très grande majorité des Frères se déclarait opposée à une scission éventuelle.

 

A l'aube de cette nouvelle année décisive pour la GLNF nous ne pouvons que reformuler notre souhait de pouvoir pratiquer la maçonnerie que nous aimons dans une obédience propre, éthique, solidaire et débarrassée de tous ces jeux de pouvoir et d'ambition qui, pardonnez moi l'expression, nous gonflent et nous désespèrent. Notre maçonnerie n'a besoin ni de tabliers et de guirlandes, ni de "dignitaires", ni d'ambitieux de tous poils.

 

Nous soumettons à la réflexion de ces derniers, sans beaucoup d'espoir à vrai dire, une phrase tirée de "L'Homme Révolté" d'Albert Camus, un livre qui m'a durablement marqué dès ma jeunesse :

Les décembristes font penser à ces nobles français qui s'allièrent au tiers état et renoncèrent à leurs privilèges. Patriciens idéalistes, ils ont fait leur nuit du 4 août et ont choisi, pour la libération du peuple, de se sacrifier eux-mêmes.

"Les décembristes font penser à ces nobles français qui s'allièrent au tiers état et renoncèrent à leurs privilèges. Patriciens idéalistes, ils ont fait leur nuit du 4 août et ont choisi, pour la libération du peuple, de se sacrifier eux-mêmes".

 

Fraternellement,

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le Françoué miasmatique 03/01/2012 12:13

Bonjour Sully,

Je te remercie pour ces voeux, et te retourne les miens:
Santé, prospérité, plus un zeste de bonheur, ajoutons à cela une pincée de travail tranquille dans une obédience rénovée et nous aurons le cocktail parfait pour 2012 !!!

Sinon, j'acquiesce à ta remarque..: oui, toutes ces péripéties périphériques me gonflent et m'attriste.....et je pense que les trois mauvais compagnons sont encore trop présents dans bien des
FF......Il est étrange de constater la difficulté de certains à sacrifier quelques "privilèges" alors que nous nous connaissons tous la valeur de certains engagements......"Ainsi périt l'Homme
Juste, fidèle au Devoir jusqu'à la mort"..!

Je t'embrasse fraternellement en espérant te voir bientôt,

Le Françoué miasmatique

Sully 03/01/2012 12:38



Te revoir sera un grand plaisir mon Frère. Au moins cette crise redonne-t-elle un vraio sens au mot Fraterlinté.