Back to the future

Publié le par Sully

Mes Frères,

 

François Stifani ayant décidé de poursuivre FM Magazine en justice pour diffamation, c’est l’occasion pour nous d’ouvrir nos archives et de relire le numéro de FM Magazine de Mars/Avril 2010 dans lequel Dominique Mo… était interviewé.

  FM MAg Mars 2010 Bandeau

 

Tous les maux dont souffre notre bien aimée GLNF y étaient déjà largement exposés. Une politique de recrutement effrénée nuisant à la transmission initiatique, débauche médiatique avec un GM jouant les stars dans les medias nationaux, pénétration de ceux-ci dans nos temples, culte de la personnalité, train de vie somptueux de la nomenklatura, achat d’un appartement de luxe avenue de Wagram (d’ailleurs, à qui l’a-t-on acheté, à qui l’a-t-on vendu et pour combien Maître Legrand ?), intrusion dans le débat politique et religieux et volonté de construire un Grand Orient de droite.

 

Et déjà les seules réponses dont François Stifani est capable : la répression, les suspensions, les mises en sommeil de Loges, les radiations, les dissolutions, le tout parsemé d’un langage que nous nous limiterons à décrire comme grossier.

 

Avons-nous avancé depuis ?

 

L’apparence laisserait à penser que non puisque le poulpe est toujours accroché à son fauteuil, et que l’administrateur ad-hoc se prélasse à ses pieds dans une passivité coupable dont elle risque fortement de devoir répondre très prochainement, et pas seulement auprès de la Brigade Financière de la PJ. L’un joue au Roi Soleil et l’autre semble avoir transformé son étude en un « trou noir » qui absorbe la matière…

 

La réalité est fort heureusement différente, et nous entrons désormais dans les phases finales de notre lutte.

 

1° Le Gourou n’est plus reconnu ni par l’immense majorité des Frères de la GLNF, ni par la grande majorité des Grandes Loges étrangères qui ont toutes suspendu leurs relations. Tous souhaitent son départ le plus rapidement possible, car la crise ne pourra se résoudre en sa présence,

2° Les Loges ont pris conscience de leur souveraineté et sont de plus en plus nombreuses à refuser tout honneur aux représentants illégitimes d’un ex GM totalement illégitime sur le plan maçonnique et démissionnaire sur le plan civil,

3° L’Union des Loges Régulières, association civile, fournit le réceptacle permettant aux Frères et aux Loges de se réunir dans leur opposition à François Stifani et à ses derniers soutiens,

4° Maître Legrand est désormais directement sous pression et risque de devoir répondre de son inaction es qualité de mandataire ad-hoc,

5° Les Loges et les Frères n’hésitent plus à engager des procédures à l’encontre des « petits-chefs » qui propagent la politique de la Terreur édictée en règle par François Stifani.

6° L’union de l’opposition se fait, même s’il s’agit encore d’une base minimaliste.

 

Si le front paraît calme, beaucoup de forces sont aujourd'hui à l’œuvre pour qu’une fin soit proche.

Enfin, en guise de joker, Robert Bourgui, qui a vécu au coeur de la Francafrique, commence à parler dans la presse. C’est peut-être un autre voile sur la GLNF qui risque de se lever. Extraits à revoir… à 1h14mn de cette vidéo.

 

Fraternellement,

Commenter cet article

TONTON BERETTA de LA BUTTE 08/10/2011 18:37


Mes TT.CC.FF ,

Voilà qu’un « ancien Frère » , ou encore « passé Frère » terme qui sera peut être bientôt d’actualité , accepterait la fonction de G.M.P de la Province de la « Grande Couronne » Monsieur Denis
Mart..
Voir l’article du Myosotis Grande Couronne.
Pourquoi s’attarder sur cet « individu »? Tout simplement parce qu’il était Député Grand Maitre de Paris Grande Arche. Il s’agit bien de Denis Mart…
Quand je pense qu’il était le premier à gueuler (je vous l’accorde, pas bien fort planqué derrière son sautoir) lorsque François Stiff.. faisait entrer les caméras dans les Temples. Monsieur Denis
Mart… se plaignant d’avoir été filmé lors d’une Grande Tenue et d’avoir été reconnu (selon ses dires) par certains de ses amis profanes. Pas rancunier le garçon !
Il s’est ensuite répandu en larmoiements, expliquant que sa destiné était auprès de son patron (dans le profane) et qu’à ce titre, il était obligé de ne pas ouvertement se ranger avec l’opposition.
Ce que nous avons tous compris. Je précise à toute fin utile que nous lui avions rien demandé. Mais il se trouve un vecteur commun chez ces gens qui racontent des histoires, ils viennent toujours
en premier engager la conversation pour se justifier
Alors Monsieur Denis M.. Quelle sera la prochaine belle histoire que vous allez (tenter) de nous raconter ? Une méchante sorcière vous a jeté un sort ? Vous avez été contraint par des Schtroumfs
armés venus en soucoupe volante ? Ou serait tout bonnement bien plus simple …
PS : Vous avez la mémoire courte Monsieur , comme l’est votre amitié et votre fidélité à ceux qui vous faisaient confiance.. vous irez très bien dans le décor de la GLNF .. actuelle.
Inutile de vous précisez Monsieur que je ne vous reconnais plus comme tel. Je préfère encore mon copain Acacia , lui au moins ne porte pas un maillot réversible .
Tribiz aux Myosotis


Sully 08/10/2011 23:29



La nature humaine est insondable mon Frère Tonton. Et de ce point de vue là, la crise nous en aura appris plus qu'il n'est donné au commun des
mortels.