Blanc ou noir ?

Publié le par Sully

 

Mes Frères,

 

J’aurais aimé ce soir écrire une planche sur ces deux composantes de notre pavé mosaïque, le blanc et le noir, mais le temps nous appelle hélas à d’autres sujets.

 

Question existentielle ou énigme policière :

Peut-il exister un point de jonction très improbable entre des valises et des cigares ?

Question pour les spécialistes des échecs :

Entre les blancs et les noirs peut-il exister une diagonale du fou à trois bandes ?

 

Partant d’un sympathique faire-part de naissance publié par nos Frères du Myosotis Ligérien, nos limiers ont cherché à explorer ces deux éventualités bien improbables. Et comme le disait en son temps l’inégalable François Xavier d’Est.. de Bo…, le bien sinistrement connu ex GMP de Septimanie dont le gendre s’est retrouvé propulsé au Conseil d’Administration de la Holding de Big Moustache alors qu'il se balladait innocemment en voiture près de Vidauban par un jour ensoleillé, le hasard fait vraiment bien les choses !

 

Plan en cinq séquences :

1 - Robert Bourgi, digne successeur auto-proclamé de Jacques Foccart à la Françafrique, nous révèle la valse des valises entre certains régimes africains épris de démocratie et les élus de la Patrie des Droits de l’Homme (Ne pas confondre avec la Fondation du même nom!). Il jure ses grands dieux que tout ce traffic de valises s’est arrêté après le Président Chirac. D’autres prétendent le contraire.  Allez savoir … Le Parquet de Paris a toutefois décidé de faire entendre Robert Bourgi par la Brigade Financière.

 

2 - Robert Bourgi a le plaisir d’être le papa d’une certainement très charmante fille, Sophie, qui vient de mettre au monde un néanmoins charmant bambin dont le prénom n’est pas encore connu de nous. Félicitations aux heureux parents.

 

3 - Sophie Bourgi fut aussi, si nous en croyons le très officiel site Legifrance  nommée le 20 juillet 2009 conseillère presse et communication au cabinet du Secrétaire d’Etat chargé du développement de la région capitale, plus connu sous le patronyme de Christian Blanc.

 

4 - Christian Blanc est un grand amateur de cigares, ce qui lui a valu une démission, et il avait pour approvisionneur son chef de cabinet, un certain Guillaume Jub..ot.

  

5 - Le même Guillaume Jubl..t, donc Chef de cabinet du secrétaire d'État chargé du développement de la région capitale, Christian Blanc, a occupé les fonctions de Directeur de cabinet du "Cabinet profane de François Stifani". Pour ceux qui ont perdu la mémoire : L'ex Grand-Maître de la Grande Loge Nationale Française, François Stifani, "au nom de l'ouverture et de la transparence" avait décidé à l'époque de publier les noms de ses principaux collaborateurs à la GLNF avec leurs fonctions "profanes".

 

Bref, si vous avez suivi notre enquête avec attention vous pourrez arriver à deux conclusions non exclusives :

1- Guillaume a rencontré Sophie au cabinet de Christian Blanc, ils sont tombés éperdument amoureux et viennent de mettre au monde un adorable chérubin (Version rose).

2- Les cigares et les valises ne sont pas des mondes forcément disjoints (Version noire).

 

D'autres conclusions plus aventureuses pourraient être émises, mais relèveraient probablement d'une erreur méthodologique ou d'un biais conceptuel.

Certes le pavé mosaïque nous enseigne l’équilibre entre le blanc et le noir, et le chemin du milieu, mais avouons que nous entrons dans des équilibres compliqués...

 

Bon me direz-vous quel rapport avec la GLNF. Aucun mon Général ! Si ce n'est les couleurs du pavé mosaïque. Et pour une fois je partage l’avis de François Xavier d’Est.. de Bo…, tout cela doit être du au hasard.

 

J'adore son humour, surtout quand il est noir.

 

Une différence à noter toutefois, et elle doit en rendre un noir de jalousie: Robert Bougui a été fait Chevalier de la Légion d'Honneur le 27 septembre 2007 par notre actuel Président de la République. Un autre n'a cessé d'écrire... Bon le premier est un copain de 28 ans du Président, ca explique tout ! Et même que l'Etat Français décore un homme connu pour financement occulte, et désormais ouvertement avoué, de campagnes présidentielles ... ce que la loi française ne permet pas tout à fait semble-t-il.

 

Si tout ce traffic de valises s'est arrêté, en tout cas par son intermédiation, et nous ne doutons pas un instant de la sincérité de la repentance du sieur Bourgi, le grand gagnant de tout cela reste le Président du Gabon, et par ailleurs Grand Maître de la Grande Loge du Gabon, si nous en croyons un ancien conseiller Afrique du Président Chirac  :

"Et le retour sur investissement a été immédiat après l'élection de Nicolas Sarkozy: Bongo a été un des tout premiers, sinon le premier chef d'Etat appelé par le nouveau président" après son élection, poursuit le diplomate. Par ailleurs, le président gabonais "Bongo obtint alors un prêt pour l'Etat gabonais de 40 millions que Jacques Chirac lui refusait".

 

Souvenez-vous. Bonux lave plus blanc, et en plus il y a un cadeau à l'intérieur !

Allez mes Frères, je vais m'offrir un cigare... un petit écran de fumée me fera le plus grand bien. Il y a des hasards qui m'effraient.

 

Bonne nuit à vous tous,

 

Fraternellement

Commenter cet article

VIVALDI 12/10/2011 16:36


Bonjour SULLY,
Toute les polémiques que je lis à longueur de blogs ne nous font pas avancer, au contraires, il est évident que les anciens et toujours responsables de l’obédience font des déclarations très
provoquantes afin de nous égarer. Le font il exprès ou non ? Peu importe, ce qui importe c’est que nous fonçons tètes baissées dans les provocations tel un taureau aveuglé par un chiffon rouge.
Il faut, je crois, et pour des « jeunes M. » comme moi, recentrer le problème et ne pas laisser ses passions nous dominer. L’objectif est l’organisation de l'organisation de l'A.G. ordonné par
justice et toujours pas organisé, c’est là le but et c’est ça qu’il faut réclamer sans cesse sans parler du reste qui n’est, pour l’instant, que polémiques stériles.
Bien à vous.
VIVALDI


Sully 12/10/2011 18:16



Message reçu mon Frère, bien que je vienne de publier un article en réponse à ce type de commentaire. Notre objectif est bien la tenue d'une AG le plus
rapidement possible, même si tout laisse penser que Stifani va à nouveau se livrer à des manipulations inacceptable (Collège du SGC et colège des loges votantes). Mais il faut aussi je crois que
tous les Frères qui sont indécis se posent les bonnes questions. Et elles apparaissent au détour des dérives dans lesquelles Stifani a entraîné notre obédience.


Merci pour ta lecture assidue, en espérant mes Frères ne jamais vous décevoir.



NEMO 12/10/2011 15:59


Sully tu as employé un mot clef : LA DIALECTIQUE.
Nous avons à faire de véritables commissaires politiques capables de tout les sophismes , "passés maîtres" dans l'enfumage, l'instrumentalisation et la manipulation....
Ces officiers "traitants" ont décidément beaucoup appris de leurs vieux adversaires.......
Ils savent que les guerres se gagnent tout d'abord par la propagande et l'action psychologique.
C'est d'autant plus du gâteau pour eux, que la majorité de nos FF aspirent à maçonner "bourgeoisement" , dans le calme et le confort , n'ont pas vraiement l'âme de "guérilleros".


Sully 12/10/2011 18:18



C'est fort regrettable mon Frère car n'ayant pas l'âme de "guerilleros, et tu me pardonneras ma dialectique triviale, c'est comme cela qu'ils se sont fait, se
font et se feront encore bais...!



NEMO 12/10/2011 14:14


Pisan combien de divisions ?
Dans les provinces où en est le rapport de forces entre les belligérants ?
Prenons l’exemple d’une micro province stifanienne de ma connaissance:
A peu prés 1 000 frères , un collège d’officiers provinciaux actifs d’une cinquantaine de « colonels » ( et oui on a « arrosé » généreusement pour s’assurer des « fidélités).
Cela nous donne donc 5 % de COLLABOrateurs actifs, pour être impartial rajoutons à cette junte des relais dans les loges (3 ou 4 par ateliers), principalement des véné ou PM arrivistes , en
additionnant « largement » tout ce petit monde , on doit arriver à 200 soldats.
Ce qui nous donne une proportion maximum de 20 % d’affidés ……
Et voilà nos « légitimisto-légalistes » sont le moins que l’on puisse dire en forte minorité numérique, mais ils disposent de 2 atouts « psychologiques » et « politiques » :
Le fait qu’ils se sont appropriés les postes d’encadrants, ce qui leur permet de se parer de la « légitimité » de la hiérarchie adoubée par Paris, parmi nos frères culturellement plutôt
conservateurs et jacobins cela a un impact, et leur capacité d’influence en usant à outrance du copinage et du clientélisme (n’oublie pas que je suis ton parrain ? Qui a t’a soutenu pour t’emparer
du maillet de ta loge au détriment de tes concurrents ? Qui a trouvé du boulot à ta nièce ?......etc ……)


Sully 12/10/2011 15:44



Deux arguments de poids en effet, et qui s'appuient sur une dialectique permamente qui retourne systématiquement les arguments en faveur de cette légitimité.
Ainsi celui, parmi d'autres exemples,  exprimé par Ger..Gau.. dans le dernier article de La Lumière, selon lequel nous serions implicitement demandeurs d'une future scission. Ces
"déformations du réel jouent aussi auprès de ce public conservateur et jacobin que tu évoques, les maintient dans l'indécision prudente et les pousse effectivement à écouter l'avis de leurs
"dignitaires locaux". C'est pour cela que faire circuler une information la plus claire et objective possible est une nécessité impérieuse.



jP rigal dupont 12/10/2011 10:52


Mon BAF

Ton commentaire N§B.

Mon cher Sully

En quoi ce billet sert la situation que nous vivons et alimente la cause qui nous anime? Sois tu sais et tu en apportes les ptreuves, ce qui t'évitera : les "Peut-il?",les "Si", "vous pourrez
arriver à", etc...
mon cher Sully, je ne pense pas avoir trouvé l'Idée sous le symbole que tu reprends de façon étonnante et choquante pour moi.

Pourquoi alimenter la confusion existante?


Sully 12/10/2011 15:34



Mon TCF,


Pardone moi tout d'abord si symbolique et humour font parfois mauvais ménage. L'objectif n'est pas d'alimenter une polémique. En tant que simple citoyen comment
toutefois ne pas s'étonner que la justice de notre pays fasse preuve d'une aussi incroyable irresponsabilité, refusant d'appliquer un jugement avec exécution provisoire rendu le 7 décembre 2010,
tolérant une inaction complète du mandataire ad-hoc qu'elle a nommé à la tête de notre association et repoussant sans cesse les dates de rendu du jugement en appel. Comment ne pas s'interroger
sur l'existence possible d'autres forces en jeu ? Comment ne pas s'interroger sur les ambitions qui avaient présidé à la mise en place de ce cabinet secret ? Avions-nous besoin d'auatnt de liens
dans la haute administration et les sphères du pouvoir politique pour "moderniser" notre obédience? Quel était le but recherché ? Enfin, comment accepter que des milliers de FF qui ne demandent
qu'à maçonner sereinement dans leurs liges dans le cadre d'une association moralement saine et transparente en matière de gestion soint pris en otages dans des conflits qui ne sont pas les leurs
? Voilà autant de questions que cet article ambitionnait de soulever. Elles me semblent totalement justifiées, tant éthiquement que d'un point de vue citoyen.