Bouillabaisse canoise

Publié le par Sully

Mes Frères,

 

La réponse de Monsieur Stifani à l'interview du passé GM Claude Charbonniaud sur le blog L'Express La Lumière ne s'est pas faite attendre. Elle a prit la forme d'une nouvelle Brevda comportant une lettre ouverte adressée par FS à son ex complice CC, et d'une bouillie à prétention simili-philisophico-maçonnique produite à l'attention de tous les frères de la GLNF par un certain Al Cano bien connu des amateurs de discours creux.

 

Au-delà du réglement de comptes entre FS et CC, qui confirme ce que nous savions tous, à savoir que l'un est aussi responsable que l'autre, ces deux documents montrent bien à quel point le dernier carré d'ultras se prenant encore pour la direction de l'Obédience a sombré collectivement dans le déni de la réalité et la théorie du complot. Vrai que cette théorie est bien pratique lorsque l'on devient incapable d'expliquer une situation donnée de manière logique et rationnelle.

 

Avançons mes Frères et ne nous laissons pas perturber par ces bouillabaisses doublement canoises.

 

Fraternellement,

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Corpus Humanitatis 14/08/2011 14:16


Mes TT.CC.FF., Réflexions…
Notre GLNF actuelle nous présente une démonstration intéressante et édifiée par les millénaires d’histoire de l’humanité : Toutes règles, règlements, lois, codes, procédures voir toutes croyances
et idéaux peuvent être pervertis et produire l’inverse de leur raison d’être. Ainsi la démarche maçonnique est – en principe - un moyen de libération véritable de l’Homme qui réalise sa nature
ultime dans l’ultime de l’Etre.
Et voilà qu’elle est devenue l’inverse : réduction ou blocage des consciences individuelles, rapports de force, réalisation d’enjeux métalliques individuels etc…etc… dans l’établissement de
rapports dominants-dominés, et de manipulations sectaires.
Pourquoi ?
Il existe des pulsions de domination-possession au service de l’égo, ce M.O.I. (Modèle Obligé Individuel) modèle : celui de l’homme primitif, tribal, mû exclusivement par ses propres (…) enjeux ;
obligé : sans le savoir, il ne choisit pas, il est dans cet état primitif, sans le voir puisqu’il est dans l’obscurité ; individuel : cet individualisme forcené qui va jusqu’à menacer notre société
elle-même.
Quoi d’autre ?
Il existerait aussi le S.O.I. (Singularité Oblative Impersonnelle) singularité : parce distinguant l’unité de l’individu dans l’holographe évolutif de l’unité humaine (et divine ?) ; Oblatif :
parce qu’uniquement préoccupé de produire et développer la fraternité et l’amour, dans l’acte de donner sans condition ; Impersonnelle : parce la moindre souffrance de tout être humain est mienne,
et que son moindre bonheur est mien.
Comment faire ?
Transformer les pulsions et comportements de possession-domination, en pulsions et comportements de coévolution dans la coresponsabilité.
Avec quels moyens ?
Par une authentique pratique maçonnique retrouvée, bien sûr, mais pas seulement parce qu’il existe des concepts, démarches, et programmes profanes qui servent utilement et efficacement le même
objet. L’excuse d’une tradition qui doit demeurer immuable doit être abandonnée : La certitude et la permanence sont illusions ; Il convient de les abandonner et de conjuguer impermanence et
incertitude avec convictions et Loi Morale.
Ceci sous toutes réserves, et particulièrement celle de ta fraternelle attention.
Merci de ta lecture Mon T.C.F.
En artisan de fraternité


Sully 14/08/2011 15:46



Faire allusion à une tradition séculaire et à la permanence risquent en effet de produire un non questionnement totalement improductif et contraire au doute qui
devrait nous habiter tous quant à la rélaité du monde et aux comportements que nous adoptons en réaction à cette rélaité.



CPF 13/08/2011 20:50


Mes BAF
Quand il y a un homme à l'amer (fs), on lui envoie un cano. Je sais, c'est facile mais je n'ai pas pu m'en empêcher.
Plus sérieusement, je pense que beaucoup de Frères hésitants n'ont pas encore pris la mesure de la perte de Reconnaissance internationale. Comme fs et son cano (et quelques autres)ont toujours
accès à toute la logistique de l'Obédience(merci Me Legrand), ils vont tout faire pour brouiller"les cartes"car la rentrée maçonnique va être chaude, très chaude et en particulier l'entrée dans NOS
locaux(attention aux changements de serrures).
Mais cette traduit au moins une chose: les soutiens se dérobent dans le style 'courage fuyons', et sans Me Legrand on peut se demander où ils en seraient aujourd'hui.
Fraternellement
CPF


Sully 14/08/2011 00:43



Nous on sait très bien où l'on aimerait qu'ils soient ! La corne de l'a-fric serait pas mal par exemple.



B.G. 13/08/2011 17:38


Ca y le cancer a atteint le cerveau, le pronostic n’est plus que de trois à six mois. Au printemps prochain il n’y aura plus rien.
La maladie après avoir consciencieusement envahie les organes secondaires de l’hydre, c’est répandue. La dernière tète, hier immortelle, ne l’est plus. Peu à peu les métastases se propagent. Les
dégâts deviennent sensibles et on assiste aux soubresauts de la bête GLNF qui agonise. La maladie sournoisement c’est propagée, longtemps elle a rongé les faibles, gangrené les plus forts et c’est
révélée enfin en décembre 2009. Puis elle est devenue flots et l’onde a versée. Récemment les organes symbiotiques que sont les hauts grades, les ordres intérieurs, les juridictions des rites, se
sont réveillés privés de leur substance (hommes, administration, argent, locaux, etc.), privés de sève ils crient famine. A leurs tours les organes centraux réagissent, découvrant épouvantés
l’imminence de leur fin ! Les anciens maitres fuient chacun à leur façon, l’épée brisée, pensant à leur demain. L’horreur est partout et l’honneur n’est plus. Ce n’est plus un bateau éventré que
l’on secourt de l’intérieur mais une poubelle qui brule. Y aura-t-il des cendres ? Est-ce un phénix ? Restera t-il quel chose de la pourriture fumante et nauséeuse ? Pas sûr !


Sully 14/08/2011 00:40



Pas sûr en effet.



Sancho 13/08/2011 15:43


Je transmets ce post pour un Frère en vacances :
"L'A.P.H.P. que je viens de joindre me confirme qu'un service d'urgence est assuré dans toutes les disciplines, même psychiatriques. A l'évidence, et je ne parle pas en l'air (j'ai pris l'avis de
mon épouse, Médecin- Chef honoraire des Hôpitaux psychiatriques, Praticien Hospitalier Expert auprès des Tribunaux) l'un des 2 "écrivains" est complètement désorienté puisqu'il ne se souvient plus
avoir démissionné de sa charge depuis plusieurs mois, et ,cette opinion n'engage que moi,je pense qu'il est urgentissime que, comme cela a été fait pour une très riche contribuable, il soit soumis
à la plus rigoureuse des expertises psychiatriques
Enfin, il faut vous reconnaitre un mérite, messieurs les écrivains: en ces temps moroses, on a peu d'occasions de se réjouir:vos élucubrations nous comblent pour le week-end et rien que pour cela
je vous dis un grand "MERCI"


Sully 14/08/2011 00:39



Une manière de dépasser le Grand Orient de France c'est peut être de devenir le Grand Désorienté de France ?



SANCHO 13/08/2011 14:53


Se trouverait il parmi nous une bonne plume pour raconter une parabole du crétin , du salaud et du fou ? ces trois adjectifs ne concernant absolument pas bien sur nos trois ancien grands maîtres !
qu'allez vous donc penser?


Sully 14/08/2011 00:37



Ou l'histoire des lapins crétins !