Débouté !

Publié le par Sully

Mes Frères,

 

Pour votre information M.Christian Mah... ci devant GMP illégitime de la Province de Lutèce, faux nez juridique de François Stifani et néammoins vendeur de l'appartement de Wagram, vient d'être  débouté de toutes ces demandes par le Tribunal de Grande Instance de Paris (Voir le jugement et L'Express). L'assemblée générale de demain aura donc bien lieu.

Je m'abstiendrai bien sûr de toute consigne de vote, n'étant plus membre de ce qu'il reste de cette obédience, pas plus que je ne me lancerai dans un pronostic sur l'issue du scrutin.

Par contre je ne peux que m'étonner de voir des Frères accepter de donner un chèque en blanc après les trois années de délire auxquelles nous avons assisté.

 

Fraternellement,

 

PS: Si quelqu'un peut m'expliquer ce que FS a voulu dire dans sa vidéo, je suis preneur. Juste à titre de curiosité car je me sens bête quand je ne comprends pas.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

R.Aurillac 01/12/2012 12:20

Nous avons tous été émerveillés par notre initiation, par la chaleur de nos frères, par la qualité de nos échanges et la douceur de nos relations.



La confiance régnait entre nous qui vivions notre maçonnerie un peu comme dans le poème de Kipling.



Les valeurs que nous portions en nous, la maçonnerie les a raffermies, structurées, sacralisées.



Et puis "le" profane a tout saccagé, tout avili, tout détruit.



Il a opposé les frères, ruiné notre réputation, nous a mis au banc des Nations et profané notre idéal.



Au nom des valeurs que nos pères et nos pairs nous ont enseignées, il n'est tout simplement pas imaginable que nous formions la chaîne d'union avec ceux qui ont radié leurs Frères pour complaire à
leur maître.



Impossible d'imaginer que celui qui a rompu nos relations avec Londres le 14 juillet 2011, trahi son Obédience ainsi que ses Serments, demeure au Conseil d'Administration ou plastronne encore à
l'Orient.



Depuis le 6 septembre nous avons respectueusement invité, prié voire supplié Jean-Pierre Servel de se déterminer quand à son attitude future à l'égard de son prédécesseur et de ses lieutenants.



Nous lui avons demandé d'annuler purement et simplement les ordonnances de radiations.



Nous lui avons demandé un peu de transparence et de Justice.



En réponse nous n'avons obtenu que son indifférence voire son mépris qui exprime bien sa volonté de pérenniser un système aussi dévoyé que ses principaux acteurs.



Nul compromis n'est possible en maçonnerie car on ne peut transiger avec les valeurs qu'elle nous enseigne.



S'il faut trahir nos valeurs pour sauver la GLNF c'est que précisément celle-ci ne vaut plus rien.



Vous, vieux maçons du Souverain Grand Comité, êtes tous apeurés par le vide que laisserait dans vos vies la disparition de la GLNF et prêts à tous les renoncements pour éviter le bouleversement de
vos habitudes.



C'est bien du compromis avec vos consciences qu'il est question ici.



Notre Frère Mac Arthur disait vrai et si vous êtes honnêtes vous reconnaitrez dans un extrait de son poème ceux qui par lassitude plus que par conviction voteront aujourd'hui pour Servel.



R.Aurillac


Être jeune.



"On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années :

on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.



Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme.



Vous êtes aussi jeune que votre foi. Aussi vieux que votre doute.



Si un jour, votre coeur allait être mordu par le pessimisme et rongé par le cynisme, puisse Dieu avoir pitié de votre âme de vieillard"
Douglas MacArthur

MATHIUS 30/11/2012 20:41

Ratifier le frère Servel aura pour effet immédiat la fin de la mission de maman fouettard.
Cela voudra dire que la crise administrative sera ponctuellement résolue, mais, cela veut dire aussi que la crise maçonnique va trouver une nouvelle extension, car depuis trois ans l'interprétation
de la morale de la majorité des tabliers bleus a perdu son cadre maçonnique pour une guerre d'ego de politique profane.
Donc, sans préjuger de la sincérité des uns et des autres, je reste curieux de voir si aujourd'hui tous ces responsables de la déchéance maçonnique de la GLNF, seront capables de reconstruire une
société initiatique sans tomber dans le travers de leur propre ego...
Ce n'est pas l'avenir qui nous le dira avec les affaires judiciaires qui risquent encore venir empoisonner la réalité des bonnes intentions des uns et des autres.
Ce sera les actions factuelles de remises en questions pour revenir à la maçonnerie initiatique qui pourra sauver la GLNF dès la ratification du frère Servel.
Donc pas la peine de préjuger de l'avenir, demain nous le serons.
MATHIUS

Sully 30/11/2012 22:31



Demain sera ce qu'il sera et il est stérile de spéculer. Cela étant il est interloquant de constater que dans les écrits et videos des uns et des autres, il n'y
a jamais d'interrogations sur le passé, d'interrogation sur-soi ou de remise en cause de soi-même. Et cela ne laisse rien présager de bon pour l'avenir. Mais comme toi je souhite à nos FF
sincères maçonniquement d'hériter d'un GM qui nettoiera cette maison. Je crains que cela ne reste un voeux pieux malgré tout.



l'ancien 13011 30/11/2012 19:42

Serge as tu lu sur ton blog, la belle équipes de JP Servel, concernant les camions de partage. Mahout débouté, je suis heureux d'être sorti de ce vide ordure. Bonne soirée Bises. Claude galinier

Sully 30/11/2012 19:49



Mon TCF. J'ai en effet vu passer un mail à ce sujet aujourd'hui. Curieux d'ailleurs tous ces gens que l'on ne connait pas mais qui peuvent spamer des mails à un
très grand nombre de Frères ! Tant que l'on ne nous apportera pas de preuves tangibles, et défendables devant un tribunal, tout ceci reste à l'état de ragots. Imposons nous tous cette
règle de sagesse.



Alfred de Talebonjour 30/11/2012 17:04

Honnêtement, je pense que les gens qui soutiennent maintenant la candidature de Servel sont en danger d'être cruellmeent déçus.
Voici ce que disait un des fondateurs du soufisme :

La conviction c’est l’amour d’une opinion.
"L’opinion vient de la croyance que la vérité dépend de l’homme.
Le chercheur de vérité travaille pour apprendre que la vérité ne dépend pas de l’homme tandis que l’homme dépend de la vérité.
La vérité cherche à se manifester dans l’homme.
On demande toujours à celui qui veut s’engager sur la voie, s’il est sincère.
La sincérité permet à la vérité de se manifester en soi.
La sincérité c’est l’amour de la vérité.
La conviction et la sincérité sont incompatibles."

Abd al Khalik al Gudjuvani

Bien à tous,
Gilles

Alfred de Talebonjour 30/11/2012 16:43

Vu le ton un rien pleurnichard, je le soupçonne même de chercher à se faire passer pour une victime. C'est un grand truc de pervers : se permettre tout, n'importe quoi et le reste puis faire
supporter le symptome aux autres.
Allez, on s'en raconte une bien bonne pour faire passer l'écoeurement :
Un condamné à mort s'adresse au bourreau peu avant l'exécution :
"Ah les salauds ! Moi monsieur, je suis franc-maçon. Et bien le procureur, il est orateur dans ma loge. Mon avocat, il est deuxième surveillant dans ma loge. Le président de la cour d'assise, il
est vénérable de ma loge. Et tous les jurés il sont de ma loge !
Hein, qu'est-ce que vous dites de ça ?"
Et le bourreau :
"Moi, ça ne me regarde pas, mais pour l'échafaud, vous partez du pied gauche".
Bien à tous,
Gilles

Sully 30/11/2012 16:50



Merci Gilles. Mort de rire !