Inside or outside ?

Publié le par Sully

Mes Frères,

 

Deux nouvelles pour cette journée.

 

La réunion organisée par Maître Legrand avec les avocats de toutes les parties prenantes au dossier GLNF fut apparemment très constructive et s'est déroulée dans un climat de discussion serein et ouvert. Maître Dumaine-Martin, avocat de Maître Legrand, en diffusera un compte-rendu demain, que je ne manquerai pas de vous retransmettre. Rappelons que les thèmes abordés portaient sur la composition des collèges électoraux (SGC et AG), la définition de la majorité et la sincérité du scrutin. La porte pour la rénovation de l'intérieur semble s'ouvrir de plus en plus... mais attendons de connaître le contenu précis des discussions de cet après-midi pour nous prononcer.

 

De l'autre côté les travaux en vue de la constitution d'une nouvelle Grande Loge continuent. L'ULRF diffuse ainsi ce soir un Manifeste et une Déclaration-de-principes qui synthétisent deux ans de réflexion sur le sujet.

 

Fraternellement,

 

Commenter cet article

Pyramide 24/02/2012 11:26

N'oubliez que dans le "outside" il n'y a pas que la "future obedience ULR".
L'offre maçonnique française est pléthorique.

Ainsi qu'apporte de plus cette "nouvelle obedience" ? ULR a voulu mettre en avant une continuité avec la GLNF allant jusqu'à reproduire in-extenso le préambule des Constitutions de l'Ordre de la
GLNF.

Et ainsi créer un passage simplifié comme un magasin sous franchise qui change d'enseigne. Pourquoi pas ?

Sully 24/02/2012 14:10



Il est vrai que l'offre est pléthorique, et si nous devons aller ailleurs il faudra que l'ULRF se fasse désirable. Et que l'on ne nous vende pas une obédience
idéale dont la réalité ultérieure serait une reproduction des vices de la GLNF. Désolé d'être franc mais la présence de Claude Sei... n'est pas une garantie de qualité, loin s'en
faut.



ANTARES 24/02/2012 08:56

Je trouve dommage que ce soit toujours les mêmes qui se mettent en avant et il me semble que rien n'est réglé par rapport à ce que doit être l'obédience. On a l'impression que les anciens réflexes
sont de retour. Il serait bon que tous ces candidats freinent leurs ardeurs à vouloir être Grand Vizir, qu'ils proposent, reforment en commun avec toute candidature à poste qui ne devrait pas être
pourvu à mon sens avant une vraie assemblée générale avec remise à plat complet de la question financière et non pas en se basant sur la parodie d'assemblée du 4 février(acceptée par certains de
l'opposition afin de pouvoir en tirer un avantage personnel) Pour ma part, je ne verserai rien à la GLNF tant que tout ne sera pas mis à plat. Je serai alors en dehors, mais je préfère être dehors
mais rester libre et en accord avec la morale.

Sully 24/02/2012 09:30



La morale. Personne ne parle dans tous les programmes présentés jusqu'à présent des valeurs morales et cela me choque. On vient quand même de traverser une période
où l'on a vu des comportements que l'on croyait exclu de la FM. Mensonge, trahison, délation, propos abjects et j'en passe. Et tous nous parlent de structures et ressortent le sac à mots creux.
Faudrait peut-être que l'on se pose les bonnes questions, même si des réformes structurelles sont nécessaires...



brutus 24/02/2012 08:45

Les Frères que l’ancien Grand-Maître à trompé et qui se sont fourvoyés en l’accompagnant jusqu’au bout de sa nuit ne doivent pas être inquiétés.

Leur cécité et leur manque de discernement ne sont un problème que pour eux.

Le nouveau Grand-Maître, Alain Juillet, Jean Murat ou Jean-Pierre Servel s’abstiendont bien sûr de sanctionner leur errements.

Nous ne sommes pas comme eux. Nous supportons leur contradiction même lorsqu’elle est excessive.

Nul ne peut être inquiété pour les opinions qu’il exprime.

Mais ceux qui précisément auront commis l’acte impardonnable et abjecte d’avoir apposé leur signature sur une ordonnance de suspension ou de radiation ne fût-ce que d’un seul frère parce qu’il
déplaisait au « squatter du 3ème étage » ou qui auront prêté de quelque manière leur concours à l’exécution d’une telle ignominie, ceux là, qui ne sont plus maçons si tant est qu’ils le furent
jamais, seront impitoyablement radiés de la GLNF.

Pour les autres qui ont bénéficié d’honneurs qui n’avaient pour seule cause que leur servilité : la dégradation suffira.

Sully 24/02/2012 09:37



Les nuances que tu introduis sont importazntes car la FM doit -etre un lieu de respect de l'autre et de lapensée de l'autre. Par contre c'est aussi un lieu de
respect de règles comportementales et le franchissement des lignes jaunes ne doit pas être toléré.



robert missonnier 24/02/2012 07:13

SULLY,bonjour,étant élu de l'ULRF je pratique l'usage de deux fers au feu.Je préfere et de loin la solution qui consisterait à reprendre le pouvoir de l'intérieur mais dans le cas ou cela
échouerait il restera la solution "nouvelle grande loge" ce qui m'inquiéte dans la reconquete de la GLNF,c'est par exemple la réaparition de P.M. l'ex. GMP d'auvergne alors qu'il avait publiquement
déclaré qu'il louerait un car pour aller voter contre Ephesse 1er et qui est allé ou il a voulu ....moi j'appelle cela de la désertion en rase campagne ah!ces beaux tabliers bleus qu'ils sont
band.... bon mon cher Sully triple bises et bonne journée

Sully 24/02/2012 09:33



J'ai la même position que toi mon TCF Robert. Mais avant d'aller ailleurs je veux aller au bout du combat de reconquête de la GLNF.