J'assigne gratuitement Maître Legrand

Publié le par Sully

Mes Frères,

 

Nous portons à votre connaissance la nouvelle initiative du Collectif "Ni Scission - Ni Soumission" qui vient d'assigner Maître Legrand en référé et invite tous les Frères à se joindre à cette initiative pour y donner un poids incontournable.

Cette assignation en référé (Voir documents J'assigne gratuitement Maître Legrand et Référé NSNS- Legrand) a pour objectif de contraindre Maitre Monique LEGRAND, es qualité d’Administrateur provisoire de la GLNF, à  convoquer immédiatement l’Assemblée Générale Mixte de la GLNF aux fins de délibérer sur l’ordre du jour suivant :

 

PREMIERE RESOLUTION (Vote à la majorité des deux tiers) Modification de l'Article 2-3 du règlement intérieur de la GLNF :

Formulation actuelle:

«Le candidat à la Grande Maîtrise est désigné par les membres de droit mentionnés à l’Article 1.2, nommés par le Grand Maître, et réunis en collège statuant par un scrutin a bulletins secrets. Cette désignation est soumise à la ratification de l’Association lors de l’Assemblée Générale afférente. Le Grand Maître est élu pour une période de cinq (5) ans et ne pourra exercer plus de deux mandats consécutifs »

 

Nouvelle formulation:

« S'il a qualité de Très Respectable Frère, ou de Respectable Frère, le candidat à  la Grande Maîtrise et à la Présidence de l'association est élu par l'assemblée générale à la majorité des membres qui la composent. Le Président de l’association GLNF, également Grand- Maître de l’obédience, est élu pour une période de trois (3) ans et ne pourra exercer plus de deux mandats consécutifs»

 

 SECONDE RESOLUTION

Election du Président de l’association GLNF-Grand-Maître de l’Obédience

 

Cette procèdure sera plaidée avant le 4 février 2012, date annoncée mais non confirmée de la future Assemblée Générale, puisque le Vice-Président Kurtz a maintenant repoussé la date butoir au 31 mars prochain.

 

L'originalité de cette procèdure c'est que tous les Frères peuvent s'y associer gratuitement. Le Collectif "Ni Scission - Ni Soumission" précise qu'aucune contribution d'aucune sorte (frais de justice ou d'avocat) pour financer cette procédure dont les animateurs de notre collectif supporteront la charge sur leurs propres deniers. Il considère comme très élevées nos chances de succès judiciaire.   Néanmoins en en cas d'échec les risques financiers seront limités à environ 2500€ au titre du remboursement des frais d'avocat de l'adversaire (soit 2,5€ environ pour chacun d'entre nous) = coût de cette procédure = 0 / risque de cette procédure = 2,5€

 

Comment participer à cette assignation afin que le nombre rajoute un poids psychologique à cette assignation ? Suivez les instructions ci-dessous :

 

REQUETE : MODE D’EMPLOI


1°COPIER LE TEXTE CI-DESSOUS

2°COLLER CE TEXTE DANS UN E-MAIL

3°COMPLETER LE TEXTE PAR LES MENTIONS QUI VOUS CONCERNENT 4°ENTREZ L’ADRESSE DES DEUX DESTINATAIRES :

headlexmlegrand@yahoo.fr

supplique.glnf@yahoo.fr

5°ENVOYEZ

 

TEXTE A ENVOYER :

Grande Loge Nationale Française

Requête à Maître Monique Legrand

headlexmlegrand@yahoo.fr

supplique.glnf@yahoo.fr

 

Je soussigné (mentions qui vous concernent)

NOM :

PRENOM :

Né le :

à :

de Nationalité Française

Profession :

Demeurant :

Votre N°CNI ou Passeport :

Votre Numéro de Matricule GLNF :

 

CONSIDERANT

Que par lettre en date du 14 juillet 2011 Monsieur François Stifani, Président démissionnaire de l’Association GLNF et ancien Grand Maître de l’Obédience, a cru devoir au nom des 43 000 membres de la GLNF et sans consulter quiconque, signifier au Grand Chancelier de la Grande Loge Unie d’Angleterre, la Suspension par la GLNF de ses relations avec la Grande Loge Unie d’Angleterre ; Que par Ordonnance en date du 20 Juillet 2011, la Grande Loge Unie d’Angleterre, par son Grand Secrétaire, a proclamé à toutes les Grandes Loges Régulières du Monde la suspension temporaire de ses relations avec la GLNF ; Que du seul fait de Monsieur Stifani les 43 000 membres de la GLNF se trouvent exclus de la Franc Maçonnerie Régulière et Universelle et ne sont plus désormais reconnus par aucune des Grandes Loges Régulières du Monde alors même que cette reconnaissance avait motivé leur décision de rejoindre l’Obédience. Qu’à l’approche de son centenaire la GLNF a perdu, avec son universalité, sa raison d’être et sa vocation ; Que pour seule réponse à leur légitime indignation, Monsieur Stifani, sans avoir qualité pour le faire en raison de sa démission, menace d’exclusion tous les Frères qui protestent pour réduire l’effectif de l’Obédience au faible nombre de ses affidés ; Que cette situation oblige à l’adoption immédiate de mesures exceptionnelles propres à assurer la sauvegarde de l’Obédience notamment par la levée de la mesure de suspension (par la G.L.U.A.) qui la frappe; 

 

EN  CONSEQUENCE DEMANDE à Maitre Monique LEGRAND, es qualité d’Administrateur provisoire de la GLNF, de  convoquer immédiatement l’Assemblée Générale Mixte de la GLNF aux fins de délibérer sur l’ordre du jour suivant :

 

PREMIERE RESOLUTION (Vote à la majorité des deux tiers) Modification de l'Article 2-3 du règlement intérieur de la GLNF :

Formulation actuelle:

«Le candidat à la Grande Maîtrise est désigné par les membres de droit mentionnés à l’Article 1.2, nommés par le Grand Maître, et réunis en collège statuant par un scrutin a bulletins secrets. Cette désignation est soumise à la ratification de l’Association lors de l’Assemblée Générale afférente. Le Grand Maître est élu pour une période de cinq (5) ans et ne pourra exercer plus de deux mandats consécutifs »

 

Nouvelle formulation:

« S'il a qualité de Très Respectable Frère, ou de Respectable Frère, le candidat à  la Grande Maîtrise et à la Présidence de l'association est élu par l'assemblée générale à la majorité des membres qui la composent. Le Président de l’association GLNF, également Grand- Maître de l’obédience, est élu pour une période de trois (3) ans et ne pourra exercer plus de deux mandats consécutifs»

 

 SECONDE RESOLUTION

Election du Président de l’association GLNF-Grand-Maître de l’Obédience

 

NB : J’autorise

Maître Vincent BELCOLORE

Avocat à la Cour

29, avenue de Lamballe

75016 PARIS

Tel : 01.46 47 46 96 - GSM : 06 75 96 23 97 - Fax : 01.45 20 10 86

vincent.belcolore@wanadoo.fr

a me représenter en justice*dans le cadre de la procédure de référé engagée. 

FIN DU TEXTE A ENVOYER

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

brutus 19/12/2011 16:28

@ A.NONYME

Et revoici notre Frère A.nonyme au meilleur de sa forme.

50 lignes emphatiques, abscondes et pour tout dire inintelligibles même pour des juristes et qui commencent par un argument d’autorité : JE suis un officier de la GLNF ; JE suis avocat depuis 33
ans ; J’ai 22 ans de maçonnerie derrière moi = JE ne puis par conséquent dire de bêtises. CQFD

Le collectif dispose de 4 avocats qui tous s’accordent sur la validité des résolutions proposées. A eux tous ils exercent leur métier et la franc maçonnerie depuis environ 130 ans. Certes ils n’ont
pas tous des tabliers bleus.

Nous avons le souvenir vivant de notre Frère A.nonyme qui nous avait pondu un document d’une centaine de pages tout aussi amphigourique que sa prose ci-dessus qui tendait à voir démettre FS en
tenue de grande loge. A la question de savoir comment il comptait prendre le micro pour réussir son coup… pas de réponse. C’est dire la pertinence de sa vision stratégique.

Si on lit bien notre Frère il propose non de changer l’article 2-3 du Règlement Intérieur mais l’article 11 des statuts.

Ce qu’il dit infaisable pour le 2-3 le serait davantage pour le 11 (sur lequel pour le coup Me Legrand ne peut agir si on se réfère à sa mission du 24 janvier 2011 qui n’évoque que l’article 2-3 et
certainement pas l’article 11.)

Alors permettez moi de redire très simplement ce que (1000 signataires -pour l’instant- ont compris, dont deux anciens Grands Maîtres demandeurs à l’Assignation) :

IL EST FAUX DE DIRE QUE LE JUGE DES REFERES N'EST PAS COMPETENT : car il ne lui est rien demandé d'autre que d'autoriser l'addition d'une résolution dans un ordre du jour d'assemblée

FAUX DE DIRE QUE Me LEGRAND NE SOUHAITE PAS UNE AGE AGO : puisqu'elle l'écrit dans le dernier paragraphe de son courrier du 15 septembre 2011 adressé entre autres à Claude Seiler

FAUX DE DIRE QUE Me LEGRAND N'A PAS MISSION D'ORGANISER UNE ASSEMBLEE POUR DESIGNER UN NOUVEAU PRESIDENT DANS LE RESPECT DE l'ARTICLE 2-3 DU REGLEMENT INTERIEUR : puisque ce sont mots pour mots les
termes de l'ordonnance qui la nomme le 24 janvier 2011

FAUX DE PRETENDRE QUE l'AGO N'EST PAS SOUVERAINE POUR MODIFIER L'ARTICLE 2-3


@espoir
nous savons tous que tu es le nouveau « blogeur » de notre bien aimé GM

Sully 19/12/2011 17:05



En tous cas je pense qu'il faut faire confiance à l'intelligence et au bon sens des Frères. Et ne pas tuer dans l'oeuf une initiative qui pourrait marcher, ou se
planter. C'est de toute façon mieux que de rester les bras ballants.



Espoir 19/12/2011 09:26

J oubliais. Même si la démarche que défend Brutus est inutile (d ailleurs l ordonnance dont il fait référence est caduque maintenant par la nouvelle qui la remplace et renvoi plus tard l AG), le
fait est que il a raison sur un point fondamental, l ULRF et les quelques animateurs qui sont en train de manipuler quelques FF n ont qu une ambition : créer leur obédience en accord avec les hauts
grades du REAA. Ils le disent à qui veut l’entendre.
La dernière tenue de Grande Loge le 3 décembre fut édifiante pour moi. Dehors ils pensaient être très nombreux, ils étaient 50. La vraie opposition. Dedans quelques centaines de personnes qui,
parait il, étaient FF de notre obédience. Vu leur attitude, je préfère douter car ce serait trop triste si c’était la vérité. Il y a la voie de la sagesse. Ramenons tous ensemble le calme.
Simplement. Pour mémoire, personne ne disait quoi que ce soit pendant les deux premières années de mandat de FS.... J avoue que de mon bled, j ai pris un peu de recul depuis le 3 Décembre. Et je me
suis bien regardé dans le miroir. Soyons constructifs. C est le terme qui convient je pense. J encourage tous les FF de la GLNF à revenir au calme et à travailler simplement en Loge. Pas besoin de
collectif ou l ULNRF pour cela. Le plus drôle c est qu avec toutes ces associations on démontre au monde profane l inverse de ce que nous sommes censés démontrer....
Sur ce je vais aller travailler...

Sully 19/12/2011 12:59



Ton dernier point est bien vrai mon Frère. Cela étant je ne te suis pas sur le 3 décembre. C'était bien des FF représentant leurs loges qui étaient admis, et ce
qui s'est passé prouve simplement le niveau d'exaspération de nombreux Frères. Je rappelle que tous les blogs avaient incité les FF à manifester leur désaccord dans le clame et la dignité. Les
faits prouve que la "base" devient incontrôlée. Alors oui travaillons ensemble dans le calme, mais encore faudrait-il que FS se mette vraiment dans une posture d'écoute et de respect, et accepte
une table ronde pour sortir de la crise. ce n'est hélas pas du tout son intention.



yunus 19/12/2011 09:06

Nous devons faire face à une gouvernance en apparence unie mais qui bénéficie surtout de l'aide de la Justice, une institution que l'on croyait indépendante mais qui ne l'est pas.
Confrontés à cette arme redoutable, « Big Bertha » des temps modernes, nous devons nous organiser et seule la pression unitaire du plus grand nombre peut nous conduire à la victoire.

L'opposition à cette alliance est composée de divers mouvements dont les buts, à terme, sont parfois aux antipodes les uns des autres si bien que certains mouvements d'opposition sont complètement
discrédités par les autres. Ainsi, si toutes les composantes de l'opposition semblent d'accord pour réclamer le départ de François Stifani, comment pourraient travailler à la réorganisation de la
G.L.N.F. les représentants de Uni2R avec ceux de GLNF des Loges Souveraines? Comment les frères souverainistes (sous les bannières des blogs Septimanie et Limousin) peuvent-ils construire un avenir
commun avec celui qui a écrit, puis dit pompeusement et officiellement
(http://sd-2.archive-host.com/membres/up/14456129388132905/JPServel.pdf) : «… Dans un Ordre rigoureusement hiérarchisé comme le nôtre, toutes les prérogatives viennent nécessairement « d’en haut
»…Ainsi, le Grand Maître, ultime trait d’union entre les hommes et Ce qui les dépasse, ultime trait d’union entre les hommes et Dieu, Grand Architecte de l’Univers, est-il à la fois la plus haute
autorité de l’obédience et le plus fidèle serviteur de la Tradition… » ( TRF Jean-Pierre SERVEL, Grand Orateur, (Tenue de Grande Loge – 1er décembre 2007). Tout les sépare !
À notre avis, les frères du mouvement uni2r ainsi que le mouvement des 15 GMP sont beaucoup plus proches de Stifani que des souverainistes et leurs actions apparaissent comme des mouvements
d'amortisseurs propres à assurer la pérennité du système même s’ils affirment qu’il faut en changer de dirigeants actuels.
Le collectif de « ni scission-ni soumission » tout comme le mouvement (éphémère ?) « Les indignés de Pisan », proposent des actions ponctuelles pour faire pression sur Monique Legrand, sans
véritablement développer leur vision lointaine de l'organisation de l'obédience.
Au grand désespoir de nombreux frères qui rêvait de passer à une action plus radicale du type de la manifestation du 3 décembre 2011, l'historique FMR a toujours privilégié la voie judiciaire,
jusqu'à l'enlisement, qu'elle dénonce à présent.
L'union des loges régulières de France, sous la direction d'A. J., s'est constituée pour préserver la régularité de la GLNF. Elle se veut anticipatrice et prête à faire face à un schisme qu'elle
peut même provoquer. De nombreux frères se demandent toutefois quelles sont ses perspectives à long terme, d'autant plus que l'on ne sait pas très bien si Alain juillet fait toujours partie du
mouvement des 15 GMP.
Les « Hauts Grades » restent relativement discrets mais ils ont montré à plusieurs reprises qu'ils étaient déterminés à ne rien lâcher à François Stifani. Eux aussi se préparent au schisme.
Les souverainistes affirment avoir déjà rompu avec la direction actuelle tout en demeurant à l'intérieur de la GLNF par le truchement du rétablissement de la souveraineté de la loge.

Le noyau de la crise reste sous influence extérieure et il s'échauffe plus ou moins à l'arrivée des prises de position des grandes loges amies et des interventions des ex dirigeants et des
dirigeants des grandes loges hexagonales.
Si certains frères ont quitté la G.L.N.F. pour s'inscrire à l'étranger ou dans d'autres grandes loges françaises, la plupart s'arc-boutent en attendant la liquidation de la crise.
Beaucoup de frères restent dans l’indécision et recherchent une cohérence.
Nombreux sont ceux qui pensent que c’est une guerre des chefs et qu’après rien ne changera. D’autres veulent compter les forces en présence avant de s’engager.
De très nombreuses loges protègent leur trésor en créant des associations 1901 permettant de recevoir les parts de cotisations réservées à la loge et au temple si elles en sont les propriétaires.
On peut y voir une réelle défiance à l’égard de la situation actuelle de l’obédience.
Le clan Stifani joue le pourrissement. Il dispose d'un trésor de guerre très important, de 44 millions d'euros, paraît-il, qui est toujours alimenté par les cotisations de ses supporters mais aussi
par celles des loges dissidentes qui acceptent d’encore initier. En effet, toute nouvelle initiation alimente le trésor de guerre de la G.L.N.F.qui peut ponctionner la totalité des sommes versées
sur le compte G.LN.F. de la loge, sans discernement de la part qui revient à la loge, à la province ou au national.

Comment ça va se finir ?

1. François Stifani reste, déclaré légitime par la justice. Il pourra faire ce qu'il voudra, même si persistent des petits mouvements d'opposition interne qu'il pourra facilement étouffer dans
l'œuf.. Il pourra même devenir grand maître à vie.
Un très grand nombre de frères quitteront la GLNF à sa plus grande satisfaction puisque c'est sa stratégie.
Il héritera d'un large portefeuille immobilier. S'il ne peut pas faire face aux emprunts résiduels, il pourra vendre tout cela et gérer, avec ses amis une petite fortune constituée au fil des
années grâce aux cotisations surévaluées. Devant la perspective du hold-up parfait, nous ne saurions trop encourager nos frères à résister définitivement à toute demande de cotisations lancées par
Monique Legrand ou par tout autre car leur participation financière se fera, pour eux, à perte et ne sera jamais récupérée.
Que va-t-il se passer alors dans les Orients où les frères sont propriétaires du temple ? Les dissidents vont-ils se réunir dans le même lieu que les zélateurs de Stifani ? Comment vont être
organisés les temps de présence et la gestion du temple ?

2. La meilleure hypothèse pour tous, serait que François Stifani démissionne. Mais, pour autant, la G.L.N.F. va être secouée par la guerre de succession… À présent, avec ou sans François Stifani,
c'est la même chose donc autant faire comme s'il n'était plus là.

3. Monique Legrand inscrive à l'ordre du jour les deux résolutions contenues dans la supplique que lui a adressée le collectif ni scission ni soumission mais on peut en douter
http://boaz-jakin.over-blog.com/article-me-legrand-convoquera-bien-une-age-ago-le-7-janvier-2012-88035546.html

4. La liquidation judiciaire de la G.L.N.F. peut être prononcée auquel cas, que va-t-il advenir de ses actifs ? On n'est pas sorti de l'auberge lors du partage de la dépouille !

Mes frères, il pleut à torrents, les éclairs de la tempête zèbrent la nuit embrumée. Les yunus se plaignent de l'odeur pestilentielle qui règne dans les tranchées… Odeur de gangrène, odeur de la
chair qui quitte les os.
Nous regrettons amèrement que des tendances qui semblent si proches lorsqu'il s'agit d'évoquer la Franc-Maçonnerie Traditionnelle et l'avenir de la G.L.N.F. ne puissent pas s'allier et même se
disqualifient. Nous pensons même que cela est pure folie.
Il est urgent de distinguer d’une part, la stratégie à court terme qui doit conduire au départ de François Stifani et à l'élection de nouveaux gouvernants et, d’autre part, l’avenir à plus long
terme de la G.L.N.F.
L’UDLRF doit donner des gages à « G.L.N.F. des Loges Souveraines » et à tous les frères que leur programme sera bien de rétablir la souveraineté des loges.
Allons, mes frères, l'heure est au rassemblement des forces de FMR, de l'UDLRF, de « ni soumission-ni scission », de tous les indignés et de « G.L.N.F. des Loges Souveraines ».

Sully 19/12/2011 13:10



Belle analyse de la situation si je peux me permettre ce commentaire. C'est le boulot d'AJ de parvenir à ce rassemblement mais la chose ne parait pas évident
appremment. Car en effet les visions à long terme divergent, sans parler des intérêts. Et quelque part FS n'est plus le coeur du sujet, car s'il reste la partie est terminée. C'est ce que doit
devenir la GLNF si FS est déboulonné qui est au coeur du débat.



Espoir 19/12/2011 09:02

Je crains mes FF que nous soyons tous victimes de a volonté de certains à vouloir le pouvoir à tous prix. En fin de compte, tout ce qui a été reproché à FS a fait pschitt.....
Les comptes semblent bons, l appart vendu, par exemple, et n oublions jamais que le passage de 3 à 5 ans a été approuvé à l unanimité du SGC juste quelques semaines avant a tenue de GL de 2009.
Vu de ma province (qui était très hostile mais se range doucement maintenant), j ai l impression que l agitation est essentiellement Parisienne et concerne qu une partie minime des FF désormais. Je
crois que nous sommes tous fatigués et aspirons au calme.
Arrêtons avec ces procédures inutiles depuis deux ans et qui nous donnent en pâture au public profane.
On a reproché à FS de parler de la FM à la télé ou dans la presse. Moralité, nous faisons pire avec le recul.
Le temps passe et les hommes aussi.
Il est peut être temps d’arrêter. Je crois que nous nous sommes perdus en chemin et qu il est temps de le retrouver.
De toutes façons il faut être lucide, il sera là jusque à la fin de son mandat, et probablement pour un nouveau derrière de 5 ans (à moins qu il ai la sagesse de revenir à 3 ans)

Sully 19/12/2011 13:12



Mon Frère. N'oublie pas que le rapport Bellot souligne que du fait des pratiques comptables en vigueur à la GLNF les capitations sont systématiquement
surévaluées de 20%. Comment tolérer cela alors que beaucoup de FF "rament" pour les payer ? Tu peux accepter cela toi ?



Pyramide 19/12/2011 00:52

Je rappellerais à Brutus, que tous ses propos de retournent facilement contre lui et ce qu'il représente : n'avez-vous pas honte de chercher à faire croire aux Frères que votre action pourrait
aboutir alors que vous savez être en contradiction totale avec les textes applicables ?

L'expérience de l'OAF ne vous a-t-elle pas suffit ?

Depuis quand FMR ne fait-elle rien, elle qui a été la seule à faire quelque chose depuis deux ans ? Qui a gagné jusques à présent tous le procès engagés ? Qui s'est levé le 4/12/2009 ? Vous ?
Certainement pas, vous n’en aviez ni la possibilité, ni le courage. Mais quoi de plus virulent que les récents convertis ?

Quant aux basses intentions que vous prêtez à ceux qui y ont laissé toutes leurs nuits depuis deux ans et pour certains plusieurs milliers d'euros (il y a plusieurs généreux donateurs) ce sont les
vôtres : faire semblant de s’agiter. FMR a toujours été claire et son président a dit à de très nombreuses reprises qu’il ne serait pas candidat. Vous n’y avez rien compris parce que vous
n’imaginez pas que cela puisse être possible, tout simplement parce que vous n’en êtes pas capable vous-même.

La seule démarche qui était possible était celle que l’on a prônée : le programme, rien que le programme, le candidat ce sera quand on aura gagné et de toute façon c’est secondaire par rapport au
programme. Un Frère bien connu, au demeurant fort honorable, a voulu faire l’inverse et a provoqué toutes ces actions désordonnées comme la vôtre que chacun fait dans son coin (de peur de se faire
voler le copyrigh ?) au lieu de se concerter au préalable avec tous les acteurs du moment. Cela peut beaucoup apporter d’avoir plusieurs regards sur un problème, c’est généralement assez
enrichissant. Mais pour cela il faut rejoindre la structure ouverte que nous avons élaborée pour cela (et dans laquelle je rappellerai que nous n’avons pas la majorité) et c’est manifestement bien
difficile car vous vous n’êtes pas prêt à vous fondre dans une action collective qui par nature noie les ambitions individuelles.

Si en plus cette action judiciaire, que vous dites avoir déjà lancée, aboutissait par le plus grand des hasards, c’est alors vous qui nous traiterez de tous les noms (quoique cela ne changera pas
beaucoup par rapport à aujourd’hui - souvenez-vous que l’adversaire c’est FS pas CS ! - ) et qui vous gausserez des Cassandres excessives que nous deviendrions alors. Vous avez donc tout à y
gagner, et vous devriez bien au contraire être content de nos propos pessimistes à ce sujet !

Sully 19/12/2011 12:35



Mon Frère. Je suis un peu étonné par la virulence de certains de tes propos, notamment sur le courage ou le fait de classer sans aucune justification des FF sous
la rubrique "récents convertis". Puisque notre Frère Aristote exigeait très justement que les faits soient respectés il serait non que tu indiques à tous nos FF un courrier, article ou discours
dans lequel CS a clairement énoncé qu'il ne serait pas candidat à la GM. Beaucoup de FF sont comme moi totalement lassés de tous ces "candidats-candidats" qui polluent depuis des mois toute
possibilité d'union réelle. Si l'opposition était capable de porter à sa tête un homme neuf, non compromis par son passé, donc ni CS, ni JM, ni l'un des 14 GMP, ni ST ou autre, les Frères
bondiraient de joie. L'espoir à ce jour est que notre Frère AJ arrive à mettre tout le monde d'accord. Et si cela se produit, ou si une initiative arrive à déboulonner FS, tout les FF s'en
réjouirons. Quel intérêt de faire passer les uns ou les autres pour ceci ou cela. Chacun aura amené sa pierre à l'édifice tout simplement.