Jean Murat : le mot de la fin

Publié le par Sully

Mes Frères,

 

Les blogs La Lumière et Dauphiné Savoie nous ont annoncé aujourd'hui la démission de la GLNF de notre Frère Jean Murat, qui continuera toutefois à pratiquer la maçonnerie au sein de la GLUA dont il est membre.

 

Si j'éprouve beaucoup de respect pour l'homme et le maçon sincère qu'est Jean Murat, je n'ai pas toujours partagé ses stratégies loin s'en faut. Ni FMR ni "Muratien", j'ai assisté comme vous tous, pendant de longs mois et avec un très grand désespoir, à cette impossibilité de concilier des inconciliables. Hégémonisme et volonté de pouvoir des deux côtés.

 

Tout cela est du passé et nous n'allons pas réécrire l'histoire.

 

Je tiens en tous cas à rendre hommage à la démission de Jean Murat car elle fait honneur à l'éthique de la Franc Maçonnerie. On ne peut pas transiger avec les principes. "Les principes sont les principes, dussent les rues ruisseler de sang" comme l'écrivait Rudyard Kipling. Mieux vaut mourir que transiger sur l'éthique. Si l'on transige c'est son âme que l'on perd.

 

On pourra, et je l'ai fait récemment dans ce blog, reprocher à JM d'abandonner en rase campagne ceux qui ont cru en lui. C'est militairement coupable. Mais rendons à Jean ce qui est à Jean, cette finesse de l'intelligence et cette conviction que les Francs Maçons sont des hommes libres, et qu'ils n'ont pas besoin de consignes ni de mots d'ordre pour se bâtir leur propre conviction.

 

La démission de Jean, qui va au bout de ses convictions et de sa logique, place tous les Frères encore membres de la GLNF devant leur responsabilité. Rester c'est accepter de cautionner et de côtoyer des hommes dont les actions ont été inacceptables et injustifiables.

 

En cela Jean, j'ai envie de te dire "Merci".

 

Fraternellement,

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Igdrazil 13/12/2012 12:07

Jean aura raté tous les trains, car il n'avait en tête qu'une seule destination: le fauteuil de Grand Maitre de la GLNF. Mal entouré, n'ayant pas de stratégie claire, il a toujours refusé toutes
les alliances, y compris celle que Juillet lui offrit à un moment, car il s'(est toujors surestimé, pensant qu'il était l'Elu, jusqu'au ridicule; Ainsi en octobre encore il faisait le pari de la
non ratification de Servel et s'attendait à être acclamé par le foule en délire le jour de l'AG.
Mais il a surtout bien travaillé avec ceux qui ont oeuvré pour que la commission nommée par Legrand pour l'accès à l'élection du SGC ne ratifie pas Juillet, et ceux qui étaient présents se
souviennent du sourire en coin de celui qui le représentait à l'annonce du rejet de la candidature de Juillet. Murat pleurniche maintenant sur le fait que l'unin de l'opposition n'a pas été
possible, alors qu'il en porte la responsabilité historique peine et entière. Touss ceux qui sont à La GL-AMF étaient prêts à lui offrir les honneurs qu'il voulait plus que tout, il est passé à
côté, tant pis pour lui, mais tant pis pour la GLNF qui se trouve désormais entre les mains de G...z, qui a rapatrié la machine qui gère les cartes d'accès dans son bureau, et qui en tant que " un
titre qui n'existe pas dans les statuts" a la haute main sur tout Est-il utile de rappeler les liens qu'il a avec JC Foe..r comme salarié, pour faire comprendre que la récupération de la GLNF par
les Frères de la Cote est parachevée. Merci donc à Murat de son absence de vision, de sa pleutrerie déguisée en prudence, de son incapacité à faire des alliances...Merci.
C'est grâce à toi que nous sommes , heureux et fiers à l'Alliance Maçonnique, et sur ce plan-là, nous te disons vraiment merci, du fond du coeur, même si nous savons que tu n'y a rien compris!

Sully 13/12/2012 15:38



Il va sans aucun doute également recevoir les remerciements de HAI qui va pouvoir continuer à tourner à plein régime pour répandre ses bienfaits dans le
tiers-monde. Elle est pas belle la vie? Un vrai Paradis !



l'ancien 13011 13/12/2012 10:42

Nous retrouverons Jean, je vous le certifie.Comme le laisse entendre Serge, il a fait des erreurs, mais c'est un homme honnête, vertueux pour lequel j'ai le plus grand respect. C'est un grand
soldat avec une réussite profane élogieuse dans l'honneur et le dévouement aux autres. Frat Claude Galinier

Sully 13/12/2012 11:33



J'aime ton optimisme mon Très Cher Frère.



jean des Coteaux 13/12/2012 09:41

Notre Frère Jean connait un réveil tardif. Nous en étions sûr. J 'ai souvenir des échanges aigres-doux avec les initiateurs de l' Alliance en Mai, alors que certains tentaient tout pour amener
Notre Frère Jean ( j'écris Notre Frère) à rejoindre la seule voie qui paraissait (et ça se confirme) possible, je veux parler de la reconstruction d'un Temple non sur des ruines, mais sur un
terrain maçonnique solide.
Les quolibets de certains de ses soutiens, trop radicaux et se trompant manifestement de cible, m'avaient heurté en leur temps.
Mais voilà... Le lait est répandu. Une équipe totalement prévisible a pris la direction de la machine à conserver le trésor accumulé par les frères. JPS, distille la dialectique comme tous ses
confrères avocats, fait couler le miel, alors que les soutiers sont déjà à l 'oeuvre.
Jean s'est juste rendu compte trop tard de sa méprise. C 'était une question de lucidité en son temps..Il voulait être GM....la belle affaire.
Jean ta démission , même tardive t'honore, elle te range définitivement dans le camp des cocus de cette histoire, ce que nous sommes tous.
-Ceux qui n'ont jamais cru que le ver était trop profondément ancré dans le fruit.
-Ceux qui l 'ont vu toute de suite, qui on lutté et ont décidé de passer à autre chose, en l 'occurrence l' Alliance.
-Ceux qui croient encore que le ver est petit et qu'on va pouvoir l 'extraire ( cocus mais ne le savent toujours pas, malgré tout ce qu'ils entendent.)
-Ceux qui le savent mais qui en profitent. Ce sont les cocus complices.
Jean est un cocu qui a mis du temps a y croire.
Lui il s'en va dignement, car c'est un homme digne.
J 'ai, au passage, une pensée triste pour certain blog en Dauphiné qui a fait de son maintien en haut de l 'affiche bloguesque une question personnelle, au pris de tous les reniements.
En citant la déclaration de JM entre guillemets hier, comme en disant : "On nous pris d'insérer" , je crois qu'il a bouclé la boucle...

Bonne retraite maçonnique mon frère Jean.

Bises à vous tous mes Frères que je reconnais pour tels.


jean des Coteaux

Sully 13/12/2012 10:03



Tout cela est exact. Reconnaissons que comme pour beaucoup de FF il a été long et difficile pour Jean de faire son deuil de la GLNF. Et reconnaissons aussi que
si la Chaire du Roi Salomon l'avait moins attiré les choses se seraient meiux passsées. Dommage pour tous.



Brutus 13/12/2012 07:24

Oui Monsieur Z est inénarable ! Début Novembre sur l'express il démentait sèchement l'information selon laquelle Servel le pressentait comme GMP du Dauphiné considérant que cette rumeur portait
atteinte à son intégrité. En effet le poste de GMP est manifestement très en dessous de sa qualité puisqu'il est aujourd'hui un AGM, potiche certes mais quand même. C'est son copain Fidèle d'amour
qu'il a le plus trahi. Il lui a vendu Servel comme un réformateur en échange de son soutien inconditionnel. Le pauvre Fidèle d'amour n'a pas l'air très malin aujourd'hui lorsqu'il constate qu'il a
appelé à voter pour une équipe stifanienne recomposée et que son meilleur ami, Monsieur Z l'a complètement berné et ruiné sa réputation juste pour monter en grade. Comme quoi il faut toujours se
méfier des gens qui se proclament parangons de vertu.

Sully 13/12/2012 10:09



Permets moi mon Frère de ne pas commenter. Le Dauphiné Savoie n'a t il pas écrit "En attendant nous redescendons
sur terre et ça fait mal..." ? Je ne doute pas de la sincérité de notre Frère Emmanuel Serv....



Tsimsum 13/12/2012 00:21

Mon BAF Sully...

D'accord à 99,9% de ce que tu as écrit. Le 0,01% serait pour rectifier ta conclusion : "Rester c'est accepter de cautionner et de côtoyer des hommes dont les actions SONT inacceptables et
injustifiables".

Car ils continuent en sous-main les bougres... D'ailleurs avons nous enfin consultation des comptes sur les dix dernières années ? Sidérant a-t-il enfin terminé son maquillage ?

Ce qui est désespérant c'est de voir avec ces coquins, un ancien soutien de Murat, qui a vite senti le vent tourner et qui a monnayé son ralliement à Servel, un homme qui pourtant avait la
confiance de toute son Ex-province et qui se compromet maintenant dans cette fange, tout cela pour assouvir son inextinguible soif de pouvoir et de paraître.
On connaît hélas la chanson...
"Son nom, il le signe à la pointe de son égo, d'un Z qui veut dire..."

Sully 13/12/2012 00:32



C'est bien le seul nom qui m'a fait sursauter dans les ordonnances. Je ne le connais pas, en dehors de quelques mails échangés à l'époque du "club des 12 ou 15"
(!). Je me demande bien ce qu'il a été faire dans une telle galère. Peut-être l'envie pour un Dauphinois de faire partie du gratin !