Juillet s'adresse aux Frères

Publié le par Sully

Mes Frères,

 

 

Après la publication de la démission de JC Tard.. , ex numéro 2 de la GLNF, celle de la lettre ouverte de CC, ancien Grand Maître, le blog L'Express La Lumière devient un point central dans la résolution (éventuelle) de la crise que traverse la GLNF depuis plus de vingt mois.

C'est maintenant au tour d'Alain Juil... de publier une très longue lettre à l'attention des Frères qui a au moins le mérite de valider tout ce que nous rabachons sur nos blogs depuis de si longs mois. Nul ne pourra accuser notre Frère AJ de ne pas savoir de quoi il parle.

On notera incidemment qu'AJ nous annonce au passage le lâchage prochain de FS par les Grandes Loges africaines.

Mais au delà de ce point particulier, et à défaut de pouvoir tracer des voies claires pour sortir de cette crise, la lettre d'AJ a le mérite de poser clairement la situation et de marquer une rupture dans l'évolution de la crise. Deux scénarii s'ouvrent à nous et le rôle de Maître Legrand est fondamental pour faire pencher la balance de la justice (ou de l'injustice) d'un côté ou de l'autre.

Ce qui est donc certain, c'est que demain va être différent, et qu'il appartient à chaque Frère et à tous de se positionner clairement.

 

 

Fraternellement,

Commenter cet article

un miasme 22/08/2011 23:12


Partager les avoir, c'est aussi partager les dettes, Mr A.J semble l'ignorer.
Il semble ignorer également que les GL Africaines vont bientôt se placer sous la coupe de la GLUA, sans doute en Septembre.
un miasme


Sully 23/08/2011 08:26



Il évoque bien un futur lâchage des GL Africaines.



l'ancien 13011 22/08/2011 19:29


La Lettre d'alain Juillet ne fait pas l'unanimité sur les blogs mais elle a le mérite d'exister.En ce qui concerne le partage des Temples, argument d'alain,il mentionne qu'ils sont réévalués de 20%
sur un plan comptable.Donc je pense que cette réévaluation a permis à l'Obédience des emprunts en conséquence.Les Temples, en fonction de leur spécificité maçonnique, devraient avoir une valeur
marchande très obérée en fonction du marché de l'immobilier.Ce qui revient à dire, qu'il faut être très prudent et peut être refuser un héritage au passif abyssal .Je pense que notre F Alain est
trop optimiste concernant la reprise des actifs du Gourou. Il faut nous rassembler, je suis d'accord mais comment, nous n'en prenons pas le chemin. Nous subissons sans trouver des solutions
concrètes pour attaquer. C.Galinier 3bb