La croix Suisse

Publié le par Sully

Mes Frères,

 

Suspension des relations par ci, suspension des relations par là, la GLNF devient depuis des mois de plus en plus infréquentable sur la scène maçonnique internationale.

Aujourd'hui c'est un grand pas de plus qui vient d'être franchi par la Grande Loge suisse Alpina qui a officiellement annoncé la rupture de ses relations avec la GLNF suite à une "votation" sans appel: 189 voix pour la rupture, 3 voix contre et 6 abstentions.

Une réunion a lieu dans la soirée entre les Grandes Loges de Suisse, d'Allemagne, de Belgique et du Luxembourg. Il y a, pour reprendre le terme de F.Stifani à l'époque, de la "porosité" dans l'air... Cette nouvelle croix risque de s'avèrer très lourde à porter pour l'équipe de direction de la GLNF...

On se souviendra en effet utilement que depuis le début de la crise de la GLNF, ces quatre Grandes Loges ont toujours initié le mouvement et ont toujours été suivies, même par la GLUA.

Cela n'empêche pas les batailles judiciaires de se poursuivre, comme nous en informe le blog La Lumière. Et pour éviter, au cas où la justice donnerait raison à Maître Legrand les 19 et 21 juin (Confirmation de la légitimité de Mte Legrand à convoquer l'AG et invalidation de l'élection du candidat Grand Maître par le SGC), la réunion du SGC prévue pour le 22 juin a été annulée par le Grand Conseil (Qui n'a rappelons le aucune existence légale). Une manière efficace de s'assurer qu'aucune élection d'un éventuel nouveau candidat GM ne pourra avoir lieu. Pan sur le bec de Maître Legrand !

Bref, la descente aux enfers continue...

 

Fraternellement,

 

Commenter cet article

l'Archiviste de la GLNF 11/06/2012 10:36

Contrairement à ce que vous pouvez croire, les relations officielles entre la GLNF et Alpina sont récentes : 1990. Alpina n'a jamais été proche de la GLNF. Ses loges francophones ont toujours
entretenu des rapports avec les Loges françaises du GODF et surtout de la GLDF. En 1913, Alpina, liée à la GLDF, n'a pas reconnu la GLNF. Après la seconde Guerre Mondiale, un rapprochement timide
s'est esquissé surtout avec les GM issus des Loges suisses allemandes.En 1966, la rupture entre Alpina et la GLDF a conduit plusieurs Loges suisses francophones à se constituer en Grande Loge de
Suisse. Au début des années 1970, un GM francophone suisse a justifié la présence des frères de la GLDF dans ses loges au nom de la souveraineté de celles-ci. La GLNF a aussitôt saisi la GLUA qui a
alors suspendu Alpina pendant près de 2 ans (1972-1974.
Aujourd'hui, Alpina entretient des relations officieuses avec la GLDF à travers des groupes de recherches comme le GRA Alina présent aux manifestations culturelles de la GLDF. En mai dernier,
l'ancien GM Alain Marti était l'invité de la Commission d'Histoire de la GLDF.
A ses débuts, la GLNF n'a eu aucune relation avec les Grandes Loges européennes qui étaient liées par traités avec la GLDF. Notre reconnaissance mutuelle avec elles ne date que des années 1960(1959
pour les Grandes Loges Unies d'Allemagne, 1965 pour la Grande Loge de Luxembourg).
Quant à la Belgique, il ne faut pas oublier que la Grande Loge Régulière de Belgique n'est qu'une scission en 1979 de la Grande Loge de Belgique, scission elle- même du Grand Orient de Belgique en
1959. Au début des années 1960, devant l'absence de toute Maçonnerie régulière en Belgique, Jean Baylot y avait créé une Loge de la GLNF, Marianne n°75,provoquant la colère de la Grande Loge de
Belgique qui cherchait alors à acquérir la régularité.
Pour être appréciée à sa juste mesure, la décision d'Alpina doit être replacée dans un contexte historique qui n'a jamais été très favorable à la GLNF.
Je me devais de porter ces faits à votre connaissance.
L'Archiviste de la GLNF.

Sully 11/06/2012 19:26



Merci mon Frère. j'avais lu avec grand intérêt ce même texte que tu avais publié sur le Dauphiné Savoie. Heureusement qu'il existe une mémoire précise. Dans 100
ans un frère comme toi pourra témoigner du dsastre qu'a organisé François Stifani, Big Moustache et tous ceux qui les ont entourés et soutenus.



Philippe Christian 10/06/2012 11:05

Mes BAF,
Mon cher Sully,

La perte de reconnaissance par la GL ALPINA de Suisse puis ensuite et vraisemblablement par uncommuniqué commun avec les 4 autres GL (Allemagne-Autriche-Belgique-Luxembourg)n'est pas une surprise
puisqu'elle a été annoncée le 20
décembre 2011.

Une perte de reconnaissance se fait selon une procédure précise et longue selon les règlements généraux de chaque
Grande Loge.

Le signal que l'on pourrait y voir, est une réaction similaire venant d'outre Manche mais aussi d'autres G L Européennes et ailleurs emboitent le pas dans les prochains jours ou prochaines
semaines.

On nous a tué la GLNF et nos Frères fondateurs vont se retourner dans leurs tombes.

Philippe Christian

Sully 10/06/2012 11:12



Cela ne semble pas gêner le candidat Grand Maître ni la bande de Lapins Crétins et les FF passés à l'O.E ne voteront pas à
l'AG. Voilà dans quelle estime est tenue la Tradition dont ils se clament les garants.



L'Opératif 10/06/2012 09:46

Mon cher Serge,
Difficile de penser que le retrait de la reconnaissance de la GLNF par la GL Suisse Alpina, et probablement suivie par les autres GL continentales, ne soit pas cautionné par la GLUA. En septembre
2011, la gouvernance de la GLNF avait interprété la suspension des relations avec la GLUA et l'interdiction aux anglais de venir dans les loges de la GLNF, et inversement de recevoir chez eux des
membres de la GLNF, par le fait que nos frères anglais ne pouvaient pas distinguer les bons des mauvais (sous-entendu les vrais de la GLNF et les faux de l'UDLR).
Depuis que la GLAMF a été créée, la situation a le mérite d'être claire. Nous savons qui est qui et qui va où. Sauf que la GLUA n'a pas pour autant rétabli ses relations avec la GLNF.
Une preuve de plus, s'il en fallait encore, que la gouvernance de la GLNF trouve tous les prétextes falacieux pour expliquer l'inexplicable et produire de l'inexcusable.
Bises

Sully 10/06/2012 10:10



Mon TCF Opératif. Produire de l'inexplicable et expliquer l'inexplicable. Quelle belle formule qui décrit si bien la spécialité du Chef ! Je garde en mémoire
notre dernier déjeuner, et me souviens que 10+10 font 20. Le temps de cuisson est essentiel. Patience !


Je t'embrasse.



l'ex frère de la grande couronne 09/06/2012 23:16

mon BAF
tu te trompes, FS te dira que c'est lui qui leur a retiré la reconnaissance...souviens toi lors de la suspension par la GLUA...
on sait que Radio¨Pisan ment, Radio Pisan est stifanian...
fraternellement

Sully 09/06/2012 23:21



On le sait tous et il racontera ce qu'il veut. Le monde entier se fout désormais royalement de ce qu'il raconte. Et pour les amateurs je terminerai en disant
qu'avec tous ses racontards et ses mensonges Stifani "nous brouille volontairement l'écoute" !