Le Président du TGI nous parle

Publié le par Sully

Mes Frères,

 

Le Président du TGI de Paris, Patrice Kurtz, nous parle directement dans sa Lettre à Maître Monique Legrand dont il a visiblement souhaité la diffusion auprès de tous les Frères.

 

Nous attirons donc votre attention sur un passage bien précis de cette lettre reprécisant la mission de Maître Legrand, passage que nous citons ici "in extenso" :


"Clairement elle (Votre mission: ndlr) vise au rétablissement du fonctionnement de l'association Grande Loge Nationale Française, dépourvue de tous ses organes dirigeants à la suite des démissions successives de tous ceux-ci, et ce dans la logique de la décision qu'avait rendu le tribunal trois mois auparavant".

 

Le Président du Tribunal écrit de manière on ne peut plus claire que Monsieur François Stifani, démissionnaire, comme tous ses affidés, n'ont plus aucun droit à prendre quelque décision civile que ce soit concernant le fonctionnement de notre GLNF.

 

Le message est très clair, et c'est une invitation explicite faite à Maître Legrand pour retirer à tous les ex quelque chose toute capacité à interférer dans le fonctionnement civil de l'obédience, ou à disposer de ses moyens.

 

Maître Legrand, vous n'avez plus le choix. Vous êtes la seule autorité légitime sur le plan civil. Agissez.

 

Pour être précis et vous faciliter la tâche, nous vous indiquons quelques domaines qui relèvent de votre compétence exclusive:

1) L'utilisation des moyens d'information de la GLNF, c'est VOUS et vous seule,

2) Les demandes de paiement de "contribution exceptionnelle", c'est VOUS et vous seule,

3) La distribution des vignettes aux Frères, c'est VOUS et vous seule,

4) L'accès aux bureaux de Pisan et l'utilisation des moyens informatiques, c'est VOUS et vous seule,

5) Les contenus de la communication vers les Frères sur tous les sujets civils, c'est VOUS et vous seule,

6) Les contrôles d'accès à Pisan ou dans tous locaux ou Temples de la GLNF, c'est VOUS et vous seule, 

7) Les autorisations de dépense de l'association, c'est VOUS et vous seule,

8) Les prélèvements sur les comptes des Loges, c'est VOUS et vous seule,

9) La finalisation et la publication des audits du cabinet Bellot, c'est VOUS et vous seule,

10) La convocation du prochain Souverain Grand Comité, c'est VOUS et vous seule,

11) L'organisation de la prochaine Assemblée Générale, c'est VOUS et vous seule,

12) etc...

 

Ceux qui se pensent encore ON, GMP ou OP auront aussi compris qu'ils n'ont plus aucun rôle légal dans le fonctionnement civil de notre association.

 

Bad news François ! Civilement tu n'es plus rien au sein de la GLNF.

 

Quant au domaine maçonnique, échappant à la mission de l'Administrateur ad-hoc, ne vous inquiètez pas Monsieur le Président et Maître Legrand, les Loges savent se comporter et respecter nos Landmarks, et elle vivent très bien sans petits chefs emplumés qui sont coutoisement éconduits dès qu'ils réclament qu'on leur rende des honneurs qu'ils ne méritent pas (maçonniquement) et pour une fonction qu'ils n'ont pas (civilement). S'ils font preuve d'humilité, ils sont accueillis fraternellement. La maçonnerie se sont les Loges, pas l'Obédience.

 

A vous les Loges de vous inscrire dans la légalité républicaine et dans le respect de nos Landmarks. La voie est désormais très claire.

 

Un grand merci au Président du TGI, qui lit nos blogs, pour avoir mis les choses au clair. On ne saurait même être plus clair !

 

Nous vous attendons Maître Legrand, car vous êtes une pièce décisive dans la résolution de la crise de notre GLNF. Soyez enfin à la hauteur de votre tâche.

Et ne décevez pas Monsieur le Président du TGI de Paris qui vous ordonne.

 

Fraternellement,

 

 

Commenter cet article

TONTON BERETTA de LA BUTTE 06/10/2011 15:58


LES PHOTOS DE LA HONTE A PUTEAUX . CHEZ TONTON


comitereneguenon 05/10/2011 11:42


Voir sur le blog du Comité René Guénon la lettre que nous avons adressé ce jour à Patrice KURZ.

http://comitereneguenon.over-blog.com


Sully 05/10/2011 15:00



J'y cours...



CPF 04/10/2011 13:18


Mes BAF
Si l'analyse qui est faite de cette lettre est juste, alors tout ceci est encourageant. Mais nos réactions, parfois excessives, sont celles de personnes auxquelles aucune réponse ni aucune
explication n'ont été données aux multiples questions qui lui sont posées(à Me Legrand). La seule lettre officielle qu'elle nous ait adressé, c'est pour nous demander une contribution
exceptionnelle, ce qu'elle n'a pas le droit de faire ! On avait de quoi se méfier.
Fraternellement
CPF


Sully 04/10/2011 13:32



En effet, et elle se fait assez sévèrement recadrer par celui qui l'a mandatée, car son chantier n'a pas avancé. Cette lettre est habile, courtoise mais
extrêment ferme vis à vis de Maître Legrand.



Ben AourH 04/10/2011 09:31


un Président de Tribunal de Grande Instance (et quelle juridiction: PARIS!) rend des jugement et des ordonnances. Il est pour le moins inhabituel qu'il sorte de ces hautes prérogatives pour écrire,
au sujet d'un dossier précis et pendant devant la Cour d'Appel une lettre destinée à être publiée, soit un acte non juridictionnel et hors contradictoire.

C'est dans ce contexte qu'il faut lire ce courrier exceptionnel et qu'il faut saluer son courage.

Il n'est donc pas étonnant qu'il soutienne Me LEGRAND : c'est lui-même qui l'a nommée, comment pourrait-t-il dans ne simple lettre se déjuger?

Mais en filigrane ce courrier contient une justification, une admonestation et une injonction.

Justification : j'ai bien nommé une personne compétente pour la mission, il ne s'agissait pas d'un simple jeu de mots (Me LEGRAND/Le Grand Maître), la justice est affaire sérieuse ce qui n'interdit
pas de sourire de temps à autre.

une admonestation : C'est plus implicite encore, mais bien réel : puisque je me vois amené à écrire (ce qui est très rare) une lettre publique pour vous soutenir, c'est que vous avez quelque peu
failli à prendre la pleine place et tout l'autorité que vous conférait par jugement la mission qui vous a été confiée ... je compte sur vous après ce courrier exceptionnel pour veiller à ce que mon
soutien qui vous st maintenant clairement confirmé ne vous soit plus désormais nécessaire !

Une injonction : vous devez maintenant (sans plus tarder) remplir l'intégralité de la mission qui vous a été confiée et que je me vois amené à vous re-préciser publiquement : ne sortez pas de ce
cadre (n'entrez pas dans des querelles purement maçonniques) mais remplissez le complètement (présidez à la nomination d'un nouveau Président de l'association).

Que ce Président courageux et clair soit remercié et salué comme il se doit : montrons lui que de vrais maçons savent voir et interpréter au-delà des apparences et avec calme et respect pour les
institutions de la République. Puisqu'il avoue prendre le temps de lire nos blogs, ce qui devrait nous donner le devoir d'être justes et modérés.

""( un respectueux salut au passage à Monsieur le Président du Tribunal de Grande d'Instance qui dit nous lire, et l'écrit.)"" (in enfer-me-ment myosotis Lutèce hier)


Sully 04/10/2011 10:37



Analyse très juste que je partage entièrement. Et il est vrai qu'un tel courrier est EXCEPTIONNEL de la part d'un Président de tribunal sur une affaire en
cours..



Jack’n Bilingue ! 04/10/2011 01:26


Bonsoir Sully,

Ca y est, le Président K est tombé dans le piège. A son tour d’être englué dans la mélasse de notre association nauséabonde.

A l’évidence il a rédigé ce courrier en échange de la démission présentée par Maitre Monique la semaine dernière et suite aux incidents devant Pisan dont elle pourrait être responsable en tant que
' gestionnaire' de l'association.
Elle en eu marre d’être prise a partie, d’endosser le mauvais rôle et d’avoir été convoquée à la Financière. Elle ne veut pas être la seule à ‘prendre’ et cherche du soutien (probablement soufflé
et téléguidée par l’ex Le Chef !)

Maintenant ‘son Président’ s’implique et tente de la dédouaner en la félicitant, il l’autorise (l’incite ?) même à divulguer cette lettre – si c’est pas une grosse ficelle de Pisan ça -?
Alors c’est le Président qui s’y colle et on sent bien dans chaque formulation, qu’il écrit en se bouchant le nez, tellement la situation devient puante et éclabousse large. Comme si même il
n’avait pas eu le choix !

Cette lettre va rentrer dans les annales (oup’s) de la Maçonnerie Manipulatrice parce qu’elle à été transférée au bout de 3 jours (datée du 30 (un samedi) acheminée à Maitre Monique, transférée au
staff de le Ex, puis réexpédiée via le tuyau Site GxLxNxF aux benêts que nous sommes le 3 octobre) et traduite dans la foulée par les experts interprètes de Pisan dans leur propre langage (pour que
nous comprenions mieux).
‘Payes Mon Frère et tu sera tranquille ! C’est pas moi qui le dit, c’est Maitre Monique et le Président K’.

Pourquoi n’a t’elle rien écrit clairement et sans conteste elle-même depuis ces longs mois ? Pourquoi après tant les lettres de doléances qu’elle a reçue, elle n’a pas prit soin d’écrire elle-même
une note, un démenti, une confirmation ?

Pourquoi cette lettre du Président K n’a pas été envoyée à l’Express samedi 30 directement (on aurait eu une autre lecture du même document !).

J’ai comparé la première ‘circulaire’ de Maitre Monique qui nous est parvenue le 1er février cosignée par Henri Sid (la fameuse sous entête GLNF co-signée par une dame) et ce courrier d’aujourd’hui
du Président K.
Il est intéressant de voir que les termes de la mission de Maitre Monique avaient été (déjà) été caviardés de quelques lignes (concernant l’AG !) pour uniquement conclure sur ‘vous devez payez vos
cotisations, droits et contributions’.

Monsieur le Président K, vous découvrez le monde des Francs-Maçons? Voilà la langue vivante pratiquée au sein de cette Obédience.
Bienvenue Monsieur le Président, dans la grande famille de la manipulation et du double langage.

Jack

PS/ Si nous sommes refoulés à Pisan, peut-être que nous viendrons nous réunir dans vos locaux du Palais de Justice. Nous sommes discrets , de bonnes mœurs et avons nos pièces d’identités.


Sully 04/10/2011 01:49



Mon Frère Jack je te reconnais bien à cette heure tardive. Certes le style est quelque peu torrtueux, voire alambiqué, mais le paragraphe que je cite dans
l'article est on ne peut plus clair. Stifani n'a plus aucune responsabilité civile, ni ses ON, GMP et OP. Et pour le côté maçonnerie nous n'avons aucun besoin d'eux, car la Maçonnerie ce sont les
Loges. Dont acte.


Je t'embrasse Frère de la nuit.