Les pieds dans le plat ! (1)

Publié le par Sully

Mes Frères,

 

Je reproduis ci-dessus le premier volet d'une trilogie que nous promet notre Frère René Herv..., désormais bien connu de tous. J'avoue une forte sympathie pour ce premier "coup de gueule" car dans toute notre affaire, et ce blog n'a cessé de le ressasser, bien peu semblent s'intéresser aux valeurs de base de notre Maçonnerie. C'est vrai que cela doit être moins important que de garder ou de conquérir le pouvoir...

Fraternellement,

 

 

Bonjour à Tous

 

Je me suis retrouvé K.O. debout à trois reprises ces derniers jours :

1.   Les décisions de Me Legrand

2.   Les propos de monsieur Paul Sc.

3.   L’ordonnance de Monsieur le Vice-président du T.G.I.

 

Commençons par le point n° 2 car il touche à l’essence même de ce pourquoi nous avons frappé un jour à la porte du temple, à savoir nos valeurs, et l’esprit de notre Institution.

J’ai attendu jusqu'à ce lundi 12 mars 14 heures (il faut laisser du temps au temps) pour lister les noms de ceux qui se sont élevés contre cette menace ignominieuse, inqualifiable de Paul Scag. . Je constate au passage que certains commentateurs en plus de leurs pseudos signent maintenant de leurs matricules, cela est très positif.

 

Alain Cano dénonce cette faute, fermement sans ambigüité, sur le blog Dauphiné-Savoie. François Stifani, plus nuancé et empêtré, dénonce sur Affidelis les menaces en général et les provocations d’où quelles viennent.

Moi, à sa place, j’eus exploité la situation !

Une indiscrétion m’a permis de savoir qu’un AGM, J-P Dup. s’est indigné officiellement aussi sans nuance, auprès de la gouvernance.

 

Coté négatif -sauf erreur de ma part-, aucun des candidats ci-dessous pour condamner ces propos, je n’y ai point vu les noms suivants : (par ordre alphabétique des esprits chagrins pourraient y voir un classement partisan) :

 

Jean Michel Baloup              date initiation ?                     matricule ?

Christian Degny                    date initiation ?                     matricule ?

Bertrand Heyraud                 date initiation ?                     matricule ?

Daniel Jacquet                     date initiation ?                     matricule ?

Alain Juillet                           date initiation ?                     matricule ?

Jean Murat                           date initiation ?                     matricule ?

Jean Paul Pérès                  date initiation ?                     matricule ?

Jean-Pierre Servel               date initiation ?                     matricule ?

Serge Toffaloni                     date initiation ?                     matricule ?

 

Qui pardonne (ou occulte) au crime en devient complice. (Voltaire)

 

Je me répète, je n’y ai point vu un engagement personnel, ferme, et public.

C’est aussi la liberté individuelle de se taire : dont acte !

Nous sommes sensés être des modèles …pour le monde… en éclairant celui-ci…

Dramatique dans ce cas ! Nous ne sommes plus dans une fraternité initiatique.

Silence radio aussi, pour les groupes et groupuscules de la liste choisie de Me Legrand pour siéger à la Commission ad hoc.

 

Je salue sans réserve les positions de deux GGMMPP Emm. Ste., Thi. Cay..

Les autres, frileux, avec des propos doucereux en petit comité, en regardant la météo… si le vent tournait… nous distillent avec parcimonie… leur réprobation, vous pensez que l’on vous fera …CONFIANCE ? 

 

Candidats/frères, vous restez tapis, tous à attendre la faute de l’un des compétiteurs, en élaborant des stratégies électoralistes et tambouilles politiciennes.

Je vous renvoi donc vers le Cid – Acte II - Scène II – Le Comte, don Rodrigue

Le Comte personnage héroïque aux qualités morales exceptionnelles je cite :

...Trop peu d’honneur pour moi suivrait cette victoire :

À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.

On te croirait toujours abattu sans effort…(Pierre Corneille)

 

L’un de vous…, peut être ?

Gagnera sans péril et gouvernera sans gloire la GLNF.

Si, cette dernière résiste à son assassinat collectif -je reviendrai plus tard sur cet aspect-.

Résistants déclarés depuis combien de temps, la palme revenant au GSN :

L A M E N T A B L E !!!

 

Car le péril a été pris, tenu, vécu par les opposants du 4 décembre 2009 (quelque soit les motivations, alliances des uns et des autres), ainsi que tous les modérateurs des blogs Myosotis, mais pas, ni par aucun, des personnages muets de la liste ci-dessus.

 

Combien de ces brillants orateurs ont voté au SGC l’extension de trois à cinq ans de la charge de GM ? Sans ce prolongement les problèmes étaient finis, mais non, vous pensiez, vous aussi, faire cinq ans….

Aucun des opposants/candidats n’a pensé à faire représenter auprès de Me Legrand une délégation représentative des animateurs de TOUS les blogs.

Sans eux qu’auriez-vous faits ? Rien ! La majorité est là.

 

Ce qui est extrêmement réjouissant c’est le nombre de blogs Myosotis et leurs commentateurs qui témoignent leurs réprobations et condamnations.

Ils sauvent L’Honneur !

 

Sans faire trop, dans la victimisation, ce qui serait déplacé, tous ces témoignages sont encourageants. Nos Frères, Ouvriers inlassables sur le chantier n’ont pas perdu nos idéaux. Ils restent bien ancrés à, et, sur nos fondations, qui s’appuient entre autre sur les quatre vertus cardinales, conjuguant ces dernières en faisant vivre un peu plus les trois vertus théologales

La Foi ; dans les capacités de nos FF,

L’Espérance ; pour que nous retrouvions la Paix,

La Charité ; l’Amour qui nous encourage fermement à ne pas punir aveuglément les auteurs de comportements et propos ignominieux, mais, de les accompagner fraternellement sur la C du N. pour qu’ils méditent.

Sans jamais RIEN oublier.

 

Je suis à l’aise pour interpeller tout le monde, je ne suis demandeur de rien, je ne souhaite rien. Simplement attaché à une seule chose : la GLNF qui m’a vu naitre en 1980.

Je suis un homme libre, confortablement installé dans une sorte d’ataraxie, la retenue dans la recherche des plaisirs ou désirs, l'estimation la plus exacte que possible de la valeur des choses, le refus de jugement, car je doute de tout et de tous.

 

Je regarde et fréquente simplement, TOUS mes FF, (pour ceux qui le veulent), miroir de ce que je suis, entre le blanc et le noir, remplis : de grandeur et de laideur, de richesse et de misère, de bonté et cruauté, d’intelligence et de stupidité.

Fin du premier coup de gueule

 

* A lire, le pertinent commentaire de Sirius sur le blog La Lumière du 6 mars à 9:28. Je ne partage pas la conclusion, mais, Voltaire n’a-t-il pas dit :

« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire ».

 

Bien fraternellement.

 

Correctif de la rédaction (16h30) :

Je recopie ci-dessous le blog Dauphiné Savoie vu que deux candidats Serge Tof... et Jean-Pierre Ser... se sont visiblement exprimés sur le sujet, ce que notre Frère René ne pouvait savoir en écrivant ces lignes. Soyons donc justes. Honneur à eux.

Commenter cet article

charken amiot 13/03/2012 08:48

Amusant, notre F Hervé met en lumière un aspect de notre ethique. Il lui est répondu encore à coté, le probleme Paul Sca dépasse tres largement Emmanuel voir la maçonnerie. Je suis d’accord quand
on brigue un mandat de cette importance, il ne faut pas etre mou. Un sujet pareil de la part des candidats meritait des prises de positions publiques. On n’est pas sortie de l’auberge avec tant de
volonté, et de courage.
chaami 355..

Sully 13/03/2012 10:20



Comme tu le dis mon Frère.



HIRAMA 12/03/2012 22:23

Mon bien aimé frère René
Je devrais me réjouir de ce qu'il arrive à la GLNF, mais paradoxalement à la lecture de ton coup de gueule, l'espoir d'avoir bien servi s'affirme et la tristesse devant les ruines du travail de
certains frères , disparus aujourd'hui, me soulève mon âme de maçon.
Le combat que tu entreprends depuis quelques temps, je l'ai engagé voici plus de vingt ans, malheureusement avoir raison trop tôt est pire que d'avoir tord.
Tu as été puni pour les mêmes raisons que les miennes, la contre initiation de supporte pas les hommes libres et de bonnes mœurs. Je me répète mais je ne décolère pas à l'encontre du GM clau:.
Charb:.,
Un grand maître d'une société initiatique est incompétent pour régler des intrigues de la République par des moyens maçonniques, je dirai même mieux cela est stupide..
En vérité mon bien aimé Frère René le prochain grand maître sera décidé par qui?
je refuse d'aller plus vite que le temps alors je ne dirais pas qui... Rire
Mathius.

Sully 13/03/2012 00:18



Eliptique. Comprenne qui pourra. J'avoue être dépassé.



yunus 12/03/2012 20:48

Leave the gun, take the cannelloli
Laisse le flingue, prends les cannelloni (extrait du Parrain)

Actuellement sont distribués des bons ou des mauvais points à ceux qui se sont exprimés ou non après l'affaire du bandit corse qui a menacé un frère qui affirme clairement sa confession religieuse
sur son blog. La hauteur des bons points est proportionnelle à la promptitude de la dénonciation des faits et puis, cela devient un argument électoraliste!
Pitié, mes BBAAFF, ne tombons pas dans ce panneau.
Nous espérons que ce n'est pas parce que les yunus n'ont pas dénoncé de manière hystérique l'émule de Don Vito Corleone qu'ils seraient moins fraternels que d'autres, qu'ils seraient antisémites
comme a osé un jour l'écrire ce mamzer de Pierre Benzaquem sur son ignoble blog, qu'ils mériteraient les regards suspicieux pendant qu'un Alain Cano retrouverait l'humanisme qu'il a, pour nous,
définitivement perdu.
Nous, nous ne sommes pas exprimés tant il était évident que ce monsieur avait fondu ses derniers circuits imprimés et que l'amélioration de sa santé mentale relevait plus de la prière que de la
médecine, que ses troubles du comportement relevaient plus d'une mise sous tutelle que de l'incarcération.
Il va sans dire que tous les FM soutiennent notre F. Emmanuel, sans en faire un martyr et s'excusent des propos tenu par un grand-père dément.

A l'hôpital, un vieux monsieur couché dans son lit, s'époumone à crier :
"Le revolver ! ... Le bazooka ! ... Le fusil ! ... La mitraillette ! ... "

L'infirmière entre précipitamment dans la chambre et l'enguirlande : "Non, mais ça ne va pas de crier comme ça ! Vous vous croyez encore à la guerre ? ...
Et puis c'est quoi cette odeur d'urine ? "

Elle soulève les draps et s'aperçoit qu'ils sont complètement mouillés...
"Mais c'est dégoûtant ! Vous auriez pu demander le pistolet !... "

"Voilà !... Le pistolet !!!... C'est le mot que je cherchais !"

Sully 13/03/2012 00:20



Excellent blague pour terminer. Pour ce qui précède, avouons que les choses vont quand même mieux en le disant.



Le Françoué miasmatique 12/03/2012 19:45

Bonsoir Sully,

Sur le même poste de notre F Emmanuel, en plus de S. Tof. et JP. Serv., il me semble bien voir le nom d' A. Juil....!
Ou est-ce une erreur de mes sens abusés !!!
Tribiz
Le Françoué miasmatique

Sully 13/03/2012 00:20



A vérifier, tout évolue si vite.