Les voeux du Président de l'Association GLNF

Publié le par Sully

Mes Frères,

 

En ce début d'année vous trouverez ci-dessous la réponse de notre Frère René Hervet aux voeux du nouveau GM et Président de la GLNF, voeux largement diffusés par un blog qui veut encore croire - je l'espère pour lui - un changement possible.

Et à propos de changement j'en profite pour partager avec vous la stupéfaction que j'ai éprouvée en recevant le 26 décembre dernier les voeux du GM de la GLAMF sous un format électronique qui me rappelait les sinistres "Brèves" d'une autre époque. Et ce mail était signé de.... JC Trib... !!! Celui-là même qui signait les "Brevda" délirantes de l'ex Guide et qui promenait joyeusement sa bedaine bidochonesque sous les tropiques en compagnie des "dignitaires", et tout cela bien sûr aux frais des frangins-moutons... Mais oui mes Frères ! On recycle sans vergogne à la GLAMF et si je ne me fais pas que des amis en écrivant ceci je continuerai à témoigner de mon indignation, car comme on le dit vulgairement "cela mérite".

Ca ne vous choque pas vous mes Frères de la GLAMF ? Moi si !

Et je crains que cela ne soit pas fini ! Vous avez supporté l'ère du "clownisme" à la GLNF, allez vous accepter mes Frères l'ére du "clonisme" à la GL-AMF ?

 

Pour finir sur une note plus optimiste, je te remercie mon Frère René pour les dernières lignes de ton article. Elle me vont droit au coeur. Toi aussi tu m'as redonné l'espoir de cette vraie fraternité et je continuerai comme toi à me battre tous les jours pour elle, car elle seule vaut quelque chose.


J'en profite également pour adresser  mes voeux les plus sincères aux Frères qui avaient engagé bien avant nous ce même combat. Ils se reconnaîtront, et je veux leur dire qu'en eux j'ai rencontré de vrais maçons que je respecte et reconnais comme tels. Continuez votre chemin mes Frères car vous vous inscrivez dans la vérité, celle qui cherche à grandir l'Homme.

 

Fraternellement,

 

 

Les voeux du Président de l'Association GLNF

(René hervet)

 

 

J’ai eu l’occasion de lire sur un blog Myosotis « les vœux du GM de la GLNF ». La surprise de la présentation… passée, - le soleil remplaçant le zéro de 2013 -, je me suis exercé au déchiffrage du ou des messages sensés être contenus dans ce morceau ’’d’anthologie’’, sorte de salmigondis, à l’évidence captieux, litanie de mots agglomérés ; Le ton et la forme emphatiques se mariant à merveille avec le fond abysallement creux.

 

L’élégance, déjà, eut été que ces vœux nous parviennent individuellement, soit par courrier ou courriel ou par la voie du site officiel GLNF. Il semblerait que là aussi, un routage sélectif soit mis en place.

 

Ce propos n’est pas, selon moi, à la hauteur des vœux d’une Grande Maitrise, et, c’est plutôt cela qui nous désorienterait, bien plus que le préambule sociétal soporifique qui nous est assené.

 

Désabusés, peut-être ? Nous commençons à l’être nombreux même, si nous attendons avec sérénité et vigilance les changements fonctionnels annoncés.

Jusqu'à présent, nous restons sur notre faim de Justice et ce n’est pas un ‘’remake’’ de ‘’OK CORRAL’’ en tenue de GL, ni l’ordonnance livrant en pâture aux adeptes du principe archaïque de la ‘’bouc-émissairisation’’ d’un ancien G.M., comme seul et unique coupable de la crise, qui peut nous satisfaire.

Nous espérions des propos apaisants et vrais, fédérateurs, nous n’avons droit qu’à des postures ou prises de positions revanchardes, accentuant les multiples, et, je crains durables divisions.

 

Dernier exemple en date : sur la convocation de la tenue de G.L.P. Neuilly-Bineau, province ancienne, que sont donc devenus les anciens GG. MM. PP : J.F. HUM., P. LACOR., J. ROD. J.P. DUP. ? A la trappe, an I après la ratification du mois Frimaire, nous sommes au mois Nivôse que nous réservent Pluviôse et Ventôse, je crains le pire !

Il est vrai que la conception de la temporalité affichée par monsieur Servel ne peut que surprendre, voire inquiéter : on y questionne le futur, on s’interroge sur ce que nous vivons dans le présent. Mais le passé ? A-t-il simplement connaissance de ce message qui clame que le temps est droit, et, que c’est avec cette temporalité que l’espérance a partie liée ? Relisez monsieur Servel Nicolas de Condorcet, réfugié neuf mois et caché chez madame Vernet, temps qui lui permet d’écrire « Esquisse d’un tableau historique des progrès de l’esprit humain »

De fait, indépendamment des individus, des hommes, ces Frères sont une partie intégrante de notre histoire collective qui n’autorise aucune amputation, de qui que se soit, fut-il l’ultime lien entre Dieu et les hommes !

Quel mépris des FF, mais surtout quelle arrogante ignorance !

 

Monsieur Servel, plus loin, se gargarise avec « Ces vœux sont porteurs de paix, d'amour fraternel et d'espérance. » dixit. Entre temps, coups de poignards dans le dos des FF partis sous d’autres cieux, et jugement pour le moins inopportun quand on se souvient de l’attitude de dissidence au sein de l’obédience de celui qui écrit encore « L'épreuve sévère que notre Grande Loge vient de traverser, mais aussi la multiplication vaine des obédiences ».

 

Nous ne sommes plus dans une sorte de bouillie indigeste pour le chat, mais dans le ricanement avec de tels propos ! A pouffer de rire si la survie de la GLNF n’était pas en cause, ce qui eut été fraternel et prometteur depuis votre ratification c’est une transparence sans ambigüité : un état des lieux mensuel sur l’exode des FF, ou des RR LL, ainsi que le bilan précis des pertes de reconnaissance, et non votre chloroforme pour arriérés mentaux que vous nous considérez.

 

Qui êtes-vous, monsieur Servel, pour juger du bien fondé d’une partie de notre quête, à la recherche d’un havre de paix autre que la GLNF ? Quant à l’épreuve sévère, il me semble que vous étiez depuis 1997 et avant, jusqu’en janvier 2010, bien placé, aux manettes !

Vous êtes de ceux du SGC qui, sans sourciller ni réagir, avez accepté sans broncher le passage de 3 à 5 ans du mandat du GM, le mot décence a-t-il un sens pour vous ? Quant à l’affirmation péremptoire que le GADLU est Dieu, au nom de quoi vous autorisez-vous cette intrusion dans la conscience la plus profonde, la plus intime et inaliénable de nos Frères ?

Des erreurs répétées deviennent des fautes, la période décembre 2009 décembre 2012 ne vous a-t-elle rien enseigné ?

J’en termine avec votre mystification, à la place du verbe APPORTER répéter à trois reprises, si, vous aviez employé le verbe DONNER.- Lisez Saint Augustin ou plus près de nous Emmanuel Levinas, en évoquant l’Amour et le bonheur, j’aurais pour ma part noté moins sévèrement de la pire des notes à savoir :Zéro, je vous aurais donné la moyenne avec la mention « peut mieux faire », comme chacun d’entres nous, humbles cherchant.

 

En attendant relisez donc, si un jour vous l’avez lu, Ruydard Kipling. Vous y découvrirez la subtilité et la sensibilité d’une écriture délicate, élégante avec différents degrés de lecture, et retenez ces deux citations de cet illustre Frère

« Les mots sont la plus puissante drogue utilisée par l’humanité »

« Les péchés que vous faites deux à deux, vous devez (ou devrez) les payer un par un ».

Méditons, méditons, méditons ! Mais espérons. J’en ai terminé avec vous Monsieur le Président.

 

Maintenant je me tourne vers ce jeune maitre animateur de ce blog

-« Bonsoir S.

Je regrette de ne pas avoir été le premier à répondre sur ce blog à tes vœux. Pourquoi ?

Tout simplement pour mettre en exergue le travail que tu as accompli pour Tous les Frères de la GLNF. Tu as fait cela sans te renier, sans jamais cataloguer, diviser, taguer en respectant les Hommes.

Tu es resté, dans tes écrits, en dehors de toutes propagandes, sans mettre de l’huile sur le feu et sans sectarisme.

Tes commentaires, sans distribution de bons points, toujours pleins de finesses, perspicaces, acides, ironiques quelques fois.

Tu es resté dans le débat d’idées. Cela m’a ‘’rabiboché’’ avec la FM dont j’étais sorti depuis 1999 sans état d’âme devant, déjà, les déviances de ce qui fut une belle et grande Maison.

Egoïstement je te dis merci pour nos longs échanges téléphoniques ou devant des petits cafés, merci S.. J’ai beaucoup appris auprès de toi, tu m’as donné beaucoup, discrètement, tu m’as redonné l’espoir. Je me devais de le dire avec force et vigueur publiquement sans pudeur, ni réserve, ni retenue, ni faux nez.

Simplement !

Merci et reçois mes modestes vœux de réussite pour tout ce que tu seras amené à entreprendre. »

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

oter namreh 14/01/2013 19:04

sans commentaire,

Sully 20/01/2013 09:45



Rien à rajouter.



René Hervet 14633 12/01/2013 21:14

Bonjour à Tous
Bonjour Hypathie
Ou as-tu lu que je taclai JCT ? J'ai pour habitude de me baser sur des faits avec des personnes que je connais. Je ne sais même pas à quoi ressemble JCT, je crois savoir qu'il était chargé de la
com.
Alors mon F relis ma tribune elle ne s'adresse qu'au président de l'association GLNF à qui je reproche d'ailleurs de se mêler des affaires des autres et qui le ne concerne pas. Depuis fin novembre
je me suis appliqué ce principe de ne pas intervenir dans les affaires autres que celles de la GLNF, je suis respectueux de la liberté de chacun.
Mon seul mérite c'est d'avancer sans faux nez, qu'on se le dise ! Aujourd’hui c'est un bonheur d’être libre, indépendant attaché à aucun clan ou coterie, effectivement cela donne un coté peut être
fluctuant dicté par les postures ou faits des uns et des autres.
Bon dimanche à Tous

Hypathie 12/01/2013 11:52

A propos de J.C. Tr..., nous sommes nombreux à pouvoir témoigner que son action d'information auprès de ce qu'on pourrait appeler la résistance est bien antérieure à celle de certains signataires
de commentaires de ce blog (l'ancien qui il y a quelques semaines encore rêvait de récupérer Pisan, et René lui-même qui au delà de sa prétention un peu obscure dans l'expression a eu un discours à
tout le moins fluctuant...). Le fait d'avoir obtenu de manière immédiate des informations sur les projets de Stifani est clairement un avantage que nous apportait celui que vous (toi Sully y
compris) taclez maintenant. Crois-moi il y a bien plus à dire sur ceux qui aujourd'hui à la GLNF, après avoir présidé le Conseil de Discipline (Tardi..), voté le mandat de 3 à 5 ans (Servel
lui-même et toute sa bande; voté au conseil d'administration et l'acquisition de Wagram et les transferts de fonds vers la Fondation de l'homme à partir de l'oaf et validé sans le moindre état
d'âme touts les turpitudes de l'ancienne, devenue la nouvelle équipe que je ml'étonne un peu que tu ne fasses pas la différence. L'Histoire dira ceux qui ont vraiment combattu, ceux qui ont fait
des mots, ceux qui ont tiré contre leur camp, ceux qui n'ont rien compris.
Pouvez-vous concevoir qu'il s'est passé des choses un peu plus compliquées que les apparences semblent montrer? C'est le cas de J.C. T., et l'équipe de la GLAMF peut mériter votre confiance, et
avant d'écrire de telles erreurs, vous devriez vous adresser à ceux que vous y connaissez, ça vous éviterait de dire des sottises.

Sully 12/01/2013 18:23



Tu as peut-être raison mon Frère et il 'est probablement passé des séquences qui n'ont pas été visibles de tous. Mais avant les évènements cela n'empêchait pas
les dignitaires d'aller soi-disant "réfléchir au soleil des Tropiques" au frais des frangins, ou d'aller en Thaïlande en classe First, et personne ne semblait s'en plaindre. Personne ne leur
avait demandé de s'autoproclamer "dignitaires" non plus. Il me semble que tout cela trahit des visions différentes de la FM et c'est bien là le point essentiel.



René Hervet 14633 11/01/2013 20:04

Bonsoir Sully, bonsoir A. dit Mathius
Mathius merci de ton soutien, mais, tu sais Patagon me laisse de marbre, d’autant plus, que ce pseudo était le nom d’une monnaie espagnole, il en a fait une monnaie de singe, au motif tout simple,
j’ai toujours signé de mon prénom, nom et matricule les tribunes et commentaires : en pleine lumière !
Par contre toutes mes interventions commencent par : Bonjour et se terminent par une formule cordiale, la lâcheté des autres, je n’y peux rien, mal élevé, chez nous, dénote une part de notre
carence dans la transmission la plus élémentaire.
C’est la loi du genre -tu as donné- si l’on ne veut pas être attaqué, il ne faut pas s’exposer, cela nous rappelle la France de 40, rien n’a changé : la lâcheté sous anonymat. L’effet loupe dans
les associations maçonniques grossit et met en exergue : nos grandeurs que nos laideurs que chaque homme traine avec lui.
C’est ainsi !
Toi et/avec moi avons un vécu maçonnique qui ne fut pas un long fleuve tranquille, mais à un moment nous avons vaincu nos passions. J’ai apprécié ton conte des deux Saint Jean.
Par ailleurs, je me dois de te fournir une information : le 27 novembre 2001, à ma demande je déjeunais avec JC Foellner, au restaurant la Rucola Porte d’Asnières. Au cours de ce repas je lui ai
signifié que je ne souhaitai plus assumé ma charge, il m’a répondu acte est pris. Point.
Je ne souhaitai plus servir la GLNF après la manière dont Y. Tres. avait été remercié, le GM n’ayant pas le courage de le faire lui-même, avait chargé JCF de cette exécution.
Depuis 13 mois j’ai le fin mot de l’histoire qui ne grandit pas CC. Donc acte, je ne qualifie plus JCF.
Bon WE à Tous

joaben 11/01/2013 12:21

c'est à ton honneur d'aider nos FF.
cependant, je m'interroge ... Que font donc dans une GLNF qui a décidé de se structurer pire qu'à l'epoque Stifani, adans une logique encore plus sectaire, peuplée de stifaniens qui ont trahi leur
mentor, sans le moindre regret de ce qu'ils ont commis, félicités même par le nouveau "ultime lien" et en même temps que les victimes des mêmes stifano-serveliens doivent quémander la clemence du
nouveau "ultime ..."(odieuse commission de reintegration).

Mais s'ils adherent à la ligne Sully-Neuilly-Bineau, que font-ils donc dans cette GLNF ? A quoi sert-il de se plaindre, sacahnt qu'ils n'ont plus le moindre moyen d'y changer queqlque chose ?
Plaisir de voir la tête de Stifani brandie à la populace ? Il ne s'agit là que de basse manoeuvre Servel ! Il aurait été "Grand" en prononcant amnistie, effacement des decisions stifaniennes. Il a
choisi d'être "petit" en flattant les desirs de vengeance. Poudre aux yeux, Stifani s'en fiche ! Au contraire, ca le rend sympa. Et dans la réalité l'oeuvre des CC, JCF, FS continue tranquillement.
Que les freres se preparent à alimenter l'OAF qui ira sagement verser dans la nebuleuse "fondation" de nouvelles centaines de milliers d'euros ... 92 % approuvent ? Payez donc, chers adeptes ! les
SCI qui sont l'activité principale de la dite fondation vous remercient ...
Les freres en difficulté qui auraient besoin de l'aide de l'OAF ??? Qu'ils aillent donc voir ailleurs ! L'OAF, c'est pour alimenter la fondation ...
Et puisqu'on vous dit que toute la compta est bonne ...

Bon, comme quoi, moi aussi je reparle de la GLNF ! pan sur le bec !