Pari perdu

Publié le par Sully

Mes Frères,

 

Quel manque de chance !

Après avoir apporté 43.000 soldats au Président de la République, lui avoir déclaré son soutien inconditionnel, avoir pris le risque de lui envoyer des courriers piétinant allégrement la Règle en Douze points, créé un cabinet secret comportant entre autres une femme, puis un G20 ultra-secret, et avoir remis un rapport sur le culte musulman, voici le Gourou bien esseulé après ce 6 mai 2012.

Que d'efforts inutiles pour construire "la plus sarkoziste des obédiences maçonniques" comme l'écrivait en son temps le magazine Le Point. Article dans lequel "Le grand maître se disait à la disposition du chef de l’Etat pour des éclairages ou encore des médiations, et qui se terminait sur un grandiose : « S’il a besoin de moi, je serai là ! »

Voilà aujourd'hui François Stifani bien esseulé donc à l'échelle de la maçonnerie mondiale, il n'est hélas plus besoin de le démontrer.

Mais bien esseulé aussi pour fêter ce à quoi l'icône rétro-éclairée tenait tant, le centenaire de la GLNF qui devait dans son esprit le propulser au Panthéon de la Maçonnerie. Cette apothéose qui lui aurait permis de ridiculiser le Grand Orient de France en invitant le Président de la République et plus de ministres que son concurrent auto-déclaré, ainsi qu'il le mentionnait dans la "Lettre du Grand Maître" de fin 2009.

Ah que c'est bête que "le premier Président de la République avec lequel nous (Ndlr: FS) sommes totalement en accord" se soit fait dégagé par les citoyens de cette même république.

François Stifani devra donc envisager d'organiser sa petite sauterie dans son bureau, comme il en avait pris l'habitude pour la promotion d'olibrius serviles au poste de GMP, sans représentants des obédiences étrangères et sans représentants du gouvernement...

Encore faut-il qu'il récupère son bureau, ce qui n'est pas encore assuré car des "doppelgangers" (des clones de Stifani) ambitionnent encore de lui piquer la place en se prétendant "opposants". Alors Stifani et ses mercenaires s'agitent - comme nous le relate le blog Myosotis Lutèce - pour s'assurer que seuls pourront voter ceux qui sauront faire le bon choix, l'unique choix, celui du Guide indéboulonnable.

Pour sauver la GLNF bien sûr. Et il y a encore des lapins crétins pour le croire !

Que de casse pour en arriver là.

 

Fraternellement

 

Sully (ex Mat.73.294)

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alfred de Talebonjour 10/05/2012 19:46

Mes FRères,
On peut être sarkoziste et ne pas approuver cette dérive pafaitement irrégulière consistant à offrir les services de la GLNF (sans nous demander notre avis) à l'ex président de la république. En
outre, je pense que Nicolas Sarkozy a dû être plus gêné qu'autre chose par cette proposition plutôt incongrue. Je rappelle à tout hasard ces principes de la GLUA :

BUTS ET RELATIONS DE LA FRANC-MACONNERIE
(1949)

1 - De temps à autre, la Grande Loge Unie d’Angleterre a jugé souhaitable de reformuler avec exactitude les buts de la Franc-Maçonnerie telle qu’elle est régulièrement pratiquée sous sa Juridiction
depuis qu’elle est apparue en tant que corps organisé en 1717, et aussi de définir les principes régissant ses relations avec celles des autres Grandes Loges avec lesquelles elle est en accord
fraternel.

2 - Au vu d’observations qui nous ont été faites et de déclarations récemment publiées qui ont déformé ou obscurci les buts véritables de la Franc-Maçonnerie, il est une fois de plus considéré
comme nécessaire de souligner certains principes fondamentaux de l’Ordre.

3 - La première condition d’admission et d’appartenance à l’Ordre, est une croyance en l’Être Suprême. Cela est essentiel et n’admet aucun compromis.

4 - La Bible, à quoi se réfèrent les francs-maçons en tant que Volume de la Loi Sacrée, est toujours ouverte en Loge. Chaque candidat est tenu de prendre son obligation sur ce livre ou sur le
Volume qui est considéré par sa croyance particulière comme conférant un caractère sacré au serment qui est pris dessus.

5 - Dès le début, il est interdit à quiconque entre en Franc-Maçonnerie, d’approuver toute action qui tendrait à subvertir la paix et le bon ordre de la société. Il doit obéissance aux lois de
l’état dans lequel il réside ou celui qui pourrait lui accorder sa protection, et ne doit jamais se montrer négligent dans l’allégeance qu’il doit au souverain de son pays natal.

6 - Alors que la Franc-Maçonnerie Anglaise enseigne ainsi à chacun de ses membres les devoirs de loyauté et de civisme, elle réserve à l’individu le droit de garder pour lui son opinion en ce qui
concerne les affaires publiques. Mais ni en Loge, ni à quelque moment que ce soit, il ne lui est permis de discuter ou de mettre en avant ses opinions en matière théologique ou politique en sa
qualité de Franc-Maçon.

7 - La Grande Loge a toujours régulièrement refusé d’exprimer quelque opinion que ce soit sur des questions de politique étrangère ou intérieure, que ce soit sur le sol national ou à l’étranger, et
elle n’autorisera pas que son nom soit associé à quelque action que ce soit, quelque humanitaire qu’elle paraisse, qui transgresserait sa ligne immuable, consistant à se tenir à l’écart de toute
question touchant aux relations entre un gouvernement et un autre, ou entre des partis politiques, ou de débats sur des théories gouvernementales antagonistes.

8 - La Grande Loge n’ignore pas qu’il existe des organismes qui se donnent eux-mêmes le titre de Francs-Maçons, et qui n’adhèrent pas à ces principes, et tant que cette attitude persistera, la
Grande Loge refusera absolument d’avoir des relations avec de tels organismes, ou de les considérer comme Francs-Maçons.

9 - La Grande Loge d’Angleterre est un corps souverain et indépendant qui pratique la franc-maçonnerie seulement dans le cadre des trois degrés et seulement dans les limites définies par ses
Constitutions comme « la pure Ancienne Maçonnerie ». Elle ne reconnaît ni n’admet l’existence d’une autorité maçonnique supérieure, quelque titre qu’elle se donne.

10 - En plus d’une occasion la Grande Loge a refusé et continuera de refuser, de participer à des conférences avec de soi-disant associations internationales prétendant représenter la
Franc-Maçonnerie, qui admettent en qualité de membres des organismes qui refusent de se conformer aux principes ci-dessus, sur lesquels la Grande Loge d’Angleterre est fondée. La Grande Loge
n’admet pas de telles prétentions, ni que ses idées puissent être représentées dans de telles associations.

11 - Il n’y a pas de secret en ce qui concerne les principes de base de la Franc-Maçonnerie dont certains ont été énoncés ci-dessus. La Grande Loge prendra toujours en considération la
reconnaissance de ces Grandes Loges qui professent et pratiquent, et peuvent prouver qu’elles ont régulièrement professé et pratiqué, ces principes affermis et immuables, mais en aucune
circonstance elle n’engagera de discussion sur une opinion portant sur quelque interprétation nouvelle ou variable de ces principes. Ils doivent être acceptés et pratiqués de bon cœur et dans leur
totalité par ceux qui désirent être reconnus comme Francs-Maçons par la Grande Loge Unie d’Angleterre.

12 - On a demandé à la Grande Loge d’Angleterre si elle s’en tiendrait toujours à cette déclaration, particulièrement en ce qui concerne le paragraphe 7. La Grande Loge d’Angleterre a répondu
qu’elle s’en tiendrait à chaque mot de la déclaration et depuis, elle a demandé leur opinion aux Grandes Loges d’Irlande et d’Écosse. Une conférence s’est tenue entre les trois Grandes Loges, et
toutes, ont réaffirmé sans hésitation la déclaration énoncée en 1938, rien n’ayant été trouvé dans la situation actuelle qui pourrait les inciter à renoncer à leur position.
Si la Franc-Maçonnerie se détournait une fois de sa route en exprimant une opinion sur des questions politiques ou théologiques, non seulement on ferait appel à elle publiquement pour approuver ou
dénoncer tout mouvement qui pourrait se faire jour à l’avenir, mais encore cela sèmerait les graines de la discorde entre ses propres membres.
Les trois Grandes Loges sont convaincues que c’est seulement par cette adhésion stricte à cette ligne que la Franc-Maçonnerie a survécu aux changements permanents des opinions du monde extérieur et
elles se voient obligées de souligner leur complète désapprobation à l’égard de toute action qui serait susceptible de permettre la moindre déviation des principes fondamentaux de la
Franc-Maçonnerie. Elles sont fermement d’avis que si l’une quelconque des trois Grandes Loges le faisait, elle ne pourrait plus soutenir la prétention d’être la continuatrice des Anciens Landmarks
de l’Ordre et devrait en fin de compte faire face à sa désintégration.

Sully 10/05/2012 23:05



Back to basics donc. Merci de nous les rappeler.



marco73h 09/05/2012 15:05

Mes BAF,

Il est dommage de lire sur certains blogs, que les FF qui sont encore à la GLNF, sont des inconscients ou pire des partisans de l'ex. Certes il doit y en avoir, mais d'autres souhaitent simplement
aller au bout du processus en allant voter à l'AG. Alors ces FF sont-ils à jeter avec l'eau du bain. Un peu de retenue, personnellement, dans ma RL et aussi dans ma province, la majorité s'est
donnée jusqu'au résultat de l'AG pour décider. Est-ce une position si intolérable ? Certes, nous n'avons pas quitté le navire pendant qu'il coule, est-ce déshonorant ? Alors mes BAF, un peu de
pudeur pour ceux qui ne pensent pas forcément comme vous. Et puis la GLAMF, sera-telle la panacée ? J'en doute car elle a ménagé les dignitaires de tout poil. Alors après l'AG, en hommes libres,
les FF restés à l'intérieur choisiront selon leur intime conviction !
Fraternellement.
Marc-Henri Girollet 68 989

Sully 09/05/2012 19:29



Mon TCF. Je comprends bien ton propos et ce blog n'a jamais jeté ces Frères avec l'eau du bain. Il reste actif justement pour continuer à les informer. Vouloir aller
au bout du processus est tout à fait compréhensible, respectable et légitime. Ceux qui sont déjà partis, ou ont comme moi démissionné, ont simplement pensé que le jeu n'en valait plus la
chandelle. Mais tout cela n'est qu'une question de points de vue personnels, et la maçonnerie aurait du enseigner à tous le respect et la tolérance.


Concernant les leaders de cette "opposition" je pense par contre qu'ils vont porter une responsabilité énorme dans l'incapacité de la GLNF à se refonder de manière
profonde. JP Ser... a toujours servi de paravent à "Big Moustache" et JM a joué un jeu perdant.  Rien de bon pour la GLNF ne peut à mon humble avis sortir de cet attelage de circonstance qui
n'arrive d'ailleurs pas à s'atteler..



Jak BOAZ 09/05/2012 00:39

Cher Sully,

Tu mets le doigt pile poil sur ce que je crois depuis le début...mais que la plupart de nos Frères ne conçoivent que très peu.

1/ La GLNF est un outil ancestral de la droite...ou de la majorité et fut PRO Sarko, cela est indéniable.

2/ C'est d'ailleurs pour cette raison'et sur la base de bien des habitudes de "services" de cette auguste GLNF...) que Mr STIF s'est permis la fameuse lettre en "offrant" les voix de 43000 bons
serviteurs...

3/ Rideau ! Manque de bol, c'est pas Sarko...

Alors, si nos suppositions sont bonnes:

- Madame LEGRAND va être plus...cohérente,

- Certains Juges, moins évasifs ou réticents envers certains protagonistes... et sans doute plus réactifs

Oui, "cette" GLNF va passer de mode...et son gourou avec...
SIC TRANSIT GLORIA MUNDI !

Alors, on parie que les choses vont enfin...avancées ?

A méditer...
Bises Frat.:

Jak BOAZ
Un VM parmi tant d'autres...

Sully 09/05/2012 11:59



Ce sera très intéressant de voir si ta prédiction se réalise.



l'ancien 13011 08/05/2012 16:56

Comme je l'écris sur Lutèce, je reste et me bats avec nos Frères dont tu fais partie.C'est une question d'honneur et d'engagement. Claude Galinier

Sully 08/05/2012 23:59



Mon TCF Claude. je comprends très bien cette notion d'honneur. Car à la fin il serait quand même triste que cette bande de voyous s'en tire ! Ce serait
éthiquement déguelasse, si tu me pardonnes l'expression.