Petites manoeuvres et grosses ficelles

Publié le par Sully

Mes Frères,

 

"Petites manoeuvres et grosses ficelles", c'est le titre du dernier article pubié par F.Koch sur le blog  L'Express La Lumière.

Il nous y explique en détail comment l'ex Guide spirituel s'est employé à remanier la composition du Souverain Grand Comité pour s'assurer d'un vote en sa faveur ou en la faveur de celui qui lui servira de factotum pour conserver la mainmise sur notre GLNF. JC Trib..., ex grand éditeur de Brevda, ex touriste à la Martinique et nouveau résistant vient d'ailleurs d'écrire à Maître Legrand à ce sujet.

 

François Stifani fait par ailleurs montre d'une hyperactivité remarquable en cette fin de printemps puisqu'il s'est fendu d'une longue lettre en anglais adressée à toutes les Grandes Loges américaines pour pleurnicher comme à son habitude, se faire passer pour une "pôvre victime" et refiler comme à l'accoutumée le mistigri de la responsabilité de la crise sur les épaules de François Koch, de quelques dignitaires frustrés, de FMR et des blogs Myosotis.

 

Nous vous conseillons vivement à ce sujet  la lecture de l'article "Dernières gesticulations des petits maîtres et des autres" publié par le blog BBC, qui fournit en téléchargement cette belle pièce de littérature mensongère et nous en livre une version commentée.

 

Demain le Tribunal de Paris rendra son verdict, qui devrait confirmer l'annulation de l'Assemblée Générale d'octobre. Nous en profitons pour vous rappeler mes Frères que le SGC est une instance civile, et ne peut par conséquent pas être convoquée par un Président de l'Association GLNF qui a officiellement démissionné le 21 janvier 2011.

 

Alors selon le verdict du tribunal, aurons-nous ou pas un SGC le 27 ?

 

Rendez-vous demain mes Frères pour le jugement du Tribunal. S'il ne résout pas tout nos problèmes, c'est quand même un point tournant significatif.

 

Fraternellement,

Commenter cet article

yunus 24/06/2011 00:36


Mon BAF Sully, Fiat Lux !
Yunus attend avec une impatience anxieuse la décision judiciaire de demain et les conséquences énormes qui devraient s’en suivre. FMR et Myosotis vous nous en avez fait la promesse !
Nous avons fait preuve d’une patience d’anges en respectant le temps judiciaire. Nous avons tu toutes les interrogations concernant la conduite silencieuse de Maître Legrand, et malgré la
souffrance devant cette attitude que nous jugions hautaine voire pleine de dédain, venant se surajouter à notre peine quotidienne de constater le délabrement de notre obédience, nous avons accepté
de faire confiance aveuglement à FMR dont nous sommes membres et aux leaders naturels des différents blogs myosotis. Nous avons concentré nos critiques sur notre ennemi commun, Ephesse 1er et sa
clique, d’autant plus qu’ils ne s’embarrassaient pas de devoirs de réserve, préférant le harcèlement quotidien. Nous avons serré les poings lorsque tout nous poussait à l’action radicale. Nous
avons supporté les défilés du Général, les tentatives de putsch des colonels, les jérémiades des Tartuffes, les cours de droit associatif. Nous avons, pour favoriser les tacticiens, pratiqué
l’autocensure, ainsi que la castration volontaire. Nous avons baissé la tête en apprenant, par nos cadres, que nos actions d’occupation des locaux de Pisan et notre vote à l’A.G. d l’O.A.F. étaient
des conneries et ne servaient à rien. Nous aurions voulu que la forme soit plus douce mais bon, on ne s’est pas formalisé pour si peu, surtout contre ceux qui sont nos frères de combat.
Nous sommes dans les tranchées, nous y habitons. Nous ne sommes pas de l’espèce du petit maître qui cache un grand traître, non, nous sommes des francs-maçons traditionnels, qui se souviennent à
chaque instant de leurs serments.
Nous qui combattons l’absolutisme et ses dérives, nous qui n’accepterons jamais l’infaillibilité pontificale, vous nous avez demandé de croire en l’infaillibilité de la justice profane et de
patienter. Vous nous avez affirmé que la seule voie était d’attendre, de toujours attendre malgré l’insalubrité de nos tranchées où il est si facile d’attraper la rage. Nous vous avons écouté, nous
vous avons obéi.
Cette nuit encore nous attendrons la décision de justice salvatrice.
Nous serons vigilants que dès demain, chacun se souvienne de ses serments.

Le ciel est bleu (bis)

Réveille-toi (bis)

C’est un jour nouveau qui commence.

Le ciel est bleu (bis)

Réveille-toi (bis)

Les oiseaux chantent sur les toits
http://www.youtube.com/watch?v=s4zkBZTqCgc


Sully 24/06/2011 10:24



Mon  Frère j'ai e même espoir que toi et ai placé comme toi ma confiance dans la démarche de FMR.



Ben AourH 23/06/2011 17:14


Le doigt de YoHanân


Aux rives du Yardèn (Jourdain trad. : "jugement") YoHanân (Jean trad. : "Dieu fait grâce") immergeait près de Beit'-Aniya (Béthanie = trad. : village de l'affliction)

"Cela survint à Beit'-Aniya au delà du Yardèn, là où YoHanân immergeait" (Jean 1-28)

Les hommes de bonne volonté, après cette épreuve de l'eau, leur second voyage, devenaient des hommes nouveaux. Ressourcés, ils ne craignaient plus le jugement/Yardèn.

Depuis presque 2 000 ans, au coeur de la nuit la plus courte ces hommes allument encore un feu : comme une épreuve, leur troisième voyage, il doivent traverser ce feu de l'esprit.

Demain, tous, nous serons plongés dans le jugement, cet "appel" à la raison.

Pour la joie des uns et l'épreuve des autres.

Quel que soit le résultat, il faudra l'accepter et le comprendre.

Et le feu allumé par les hommes de bonne volonté, quel que soit le résultat, ne devra pas s'éteindre.

À sa lumière nous traverserons la nuit de la GLNF : pourvu qu'elle soit courte !

Un célèbre tableau du Vinci représente Jean, vêtu d'un tablier de peau, qui tend son index vers le zénith.

Pour une fois, comme le fou de l'histoire, regardons le doigt.

Si nous ne pouvons voir l'Esprit qu'il désigne, clair est le signe.

Toujours plus haut, pour que le feu allumé chauffe et éclaire les hommes, que leurs passions s'y consument et qu'ils y puisent le courage et la force de poursuivre un juste combat ... ensemble
!

Et que les truqueurs d'orient chamarrés boivent la coupe du jugement appelé Yadèn, jusqu'à plus soif ... et l'amertume avec !

Demain, Saint Jean nous fasse cadeau d'une renaissance : en sages nous répondrons à l'appel entendu, ensemble !


Ben AourH


Joaben 23/06/2011 16:14


Désolé, Sully, mais nous perpétuons les abberrations :

Qu'a donc à voir l'imposture organisée par Stifani de "remise de mandat" avec le jugement du 24 juin ?

- Celui-ci juge si l'AG du 16 octobre doit être maintenue annulée ou pas ! sans que rien qui copncerne le madat de Stifani soit en jeu dans cette affaire !

- Stifani qui se pretend encore Grand Maître malgré sa démission et la décision du TGI du 24 janvier(DEFINITIVE, pas d'appel) s'autorise ainsi abusivment à nommer, révoquer et convoquer un SGC
...

ET comme d'habitude les mouvements d'opposition entrent dans son jeu en s'interessant à ses provocations. Ce qui finalement donne de la teneur à son imposture.

Comme pour Me Legrand, c'est aussi très bon puisque ca lui permet de faire durer sans exécuter la mission pour laquelle elle est payée.

Pour FMR, la strategie est difficile à comprendre, d'autant plus qu'elle est souvent changeante. Il semble que le principe serait de soutenir aveuglément Legrand, y compris toutes ses actions
d'appels illegaux de fond et soutien de Stifani, dans l'espoir d'obtenir des faveurs hypothetiques pour imposer le "livre blanc"...

Nous sommes donc dans le ridicule total à nous jeter dans le premier piège venu(comme la fausse AG du 16 octobre).

Si nous laissons faire cette mascarade, ca en sera bien fini à tout jamais.

Au lieu d'agiter des illusions totalement puériles sur l'effet du 24 juin(tout le monde a bien compris qu'FMR veut en faire son jour de triomphe symbolique de la qualité de ses avocats sans
s'inquiéter de l'efficacité réelle). TAmino est allé jusqu'à, de maniere totalement inconsequente, dramatiser en annonçant dans ce jugement inutile l'element décisif à démissioner ou pas !!! à la
grande satisfaction des stifaniens(voir les applaudissements acacia).

C'est bien de critiquer ... mais il propose quoi, Joaben ?
A votre service :

- Annoncer, clamer, exiger que soit bien clair que Stifani N'EST PLUS GM DEPUIS LE 21 JANVIER ! Claquer les inconsequents FMR qui emettent des doutes(sur ce point au moins les XV sont clairs).
Cette attitude est dramatique d'inconsequence et largement exploitée pour perpetuer l'imposture Stifani.

- Sommer ME Legrand d'interdire cette mascarade qui trouble, perturbe l'ensemble des membres de la GLNF. Dernier ultimatum avant demande de révocation de sa mission.

- Si Me Legrand persiste, occupation des locaux. Je suis rarement favorable à de telles methodes, mais là nous depassons toutes les bornes de l'incongruité et de l'hypocrisie.

Et en attendant, sur les blogs, arrêtons de nous lamenter sur Stifani, de même que les incantations pour qu'il arrête, Stifani fait, agit avec determination.

C'est non seulement notre droit mais semble-t-il notre devoir de FM de sortir des ronronnements de blog ou poursuite des illusions perdues(24 juin, audits Legrand) pour sauver ce qui nous paraît
sauvable.


Sully 23/06/2011 16:43



Mon Frère Joaben, je pense que nous connaissons tous ta position sur ce sujet. Nous ne reconnaissons pas Stif plus que toi, mais nous avons affaire à un cas
d'imposture puisqu'il continue à se servir des manettes de l'obédience. C'est aussi un fait, et il est difficilement négligeable. Demander la révocation de Maître Legrand est en effet un axe
envisageable et je ne doute pas que les avocats de FMR y aient pensé. Quant à prendre les locaux de force... Aies la sagesse d'attendre demain pour répondre, ton quota quotidien venant
d'être consommé.


Je t'embrasse fraternellement



NEMO 23/06/2011 16:14


Je suis sans doute parano, mais j'en viens à me demander si toutes les dernieres péripéties (nlles provinces, formations eggregoriques, initiatives chaotiques et intempestives) ne font pas partie
d'une machiavélique contre-offensive.
Enfumage, fausse opposition, vrai connivence , jouant habilement sur plusieurs registres, mélange des cartes afin de désorienter et diviser l'adversaire.
Finalement comme dans un roman d'espionnage , on ne sait plus qui est qui ? Duplicité, "triplicité" .....
Le plus étrange quand même c'est ce déploiement d'efforts, de tenacité pour conserver quelques dorures "mexicaines" , quelques privilèges honorifiques.....
Il semblerait que l'enjeu dépasse, ce que l'on pense percevoir.
N'oublions pas que parmi nous , il y a des experts de la guerre psychologique et de la contre-insurrection.
Ce qui marche dans les pays "émergeants" peut fonctionner chez nous..........on est pas plus malins.....


Sully 23/06/2011 16:36



Hélas mon Frère je ne suis pas sûr que le concept même de "Franç-Maçonnerie" en sorte grandi.