Référé du Collectif "Ni-Ni"

Publié le par Sully

Mes Frères,

 

Vous trouverez ci-joint la forme définitive du référé initié par le Collectif "Ni-Ni" qui a été adressé à Maître Legrand, Président de la GLNF.

Il sera donc plaidé dans cinq jours et peut modifier très significativement les conditions de sortie de la crise que nous traversons depuis plus de deux ans maintenant.

Et si malgré cela l'Ag est maintenue pour le 4 février, soyez très nombreux à venir y participer.

 

Fraternellement,

 

COMMUNIQUE DU COLLECTIF NI SCISSION NI SOUMISSION

 

Vous voudrez bien trouver ci-joint l’assignation  les conclusions en référé que notre Avocat fait délivrer à Maître Monique Legrand es-qualité : 

Cette Affaire sera plaidée devant Monsieur le Président du Tribunal de Grande Instance en référé d’heure à heure le 2 février 2012 à 11 heures au Palais de Justice de PARIS.   

170 demandeurs & 1117 requérants + 6 Grands Maîtres Provinciaux

Cette  procédure a pour objet d’assurer la sincérité et l’efficacité du scrutin, la représentativité du collège électoral de l'assemblée générale et la libre expression des sociétaires de l’Association GLNF.

   

Il est demandé au Juge des Référés :

Le report de l’assemblée du 4 février 2012 à la date ultime du 31 mars 2012 

et, même en cas de maintien de l’assemblée du 4 février :

-l’accès des délégués et des loges a jour de cotisations pour l’exercice 2009-2010 mais pas nécessairement au-delà (par référence à l’ordonnance du 19 janvier 2012)…

-l’accès des membres de droit et délégués, exclus, radiés ou suspendus et des Loges ayant fait l'objet d'un retrait de charte depuis la démission de Monsieur Stifani le 21 janvier 2011 (par référence à l’arrêt du 13 janvier 2012 et à l’ordonnance du 26 janvier 2012)…

-le vote des sociétaires pour constituer le bureau de l'assemblée, secrétaire et scrutateurs…

-La désignation d’un collège de quatre huissiers de justice aux fins qu'il vérifie la conformité de la composition du collège électoral et la régularité de la tenue de l'assemblée, l'exactitude du procès verbal en résultant et qu'il veille à l'exécution matérielle et immédiate des résolutions adoptées en cas de désignation d'un nouveau Président…

-La modification de l'Article 2-3 du règlement intérieur de la GLNF suivie de l’élection du Président de l'association GLNF-Grand-Maître de l'Obédience.

 

COMMUNIQUE DU COLLECTIF NI SCISSION NI SOUMISSION


 

Commenter cet article

Arjuna 04/02/2012 15:37

Deux bonnes nouvelles :
1 - L'association GLNF est sauvée (je ne parle pas de son âme)
2 - Stifani est désavoué ... malgré les manipulations du collège électoral qui était organisé pour permettre un rapport de force favorable 60/40. Ses affidés ont-ils entrevus la Lumière ?

Ci-dessous, les résultats, communiqués en direct par notre VF Pierre :

- 1 rapport activité : OUI 53% - 45% non et 5 abst
- 2 comptes bilans 2009 > OUI 60 % 38 % Non. 1 %Abst
- 3 approb comptes Août 2010 OUI 60% 38%Non. Abst 2%
- 4 infos sur les comptes : Pas de vote
- 5 approb budget 2010-aout2011 59% OUI. 40%Non. 1 abst
- 6 approb budget sept 2011 31 Aout 2012 >> 58 %. OUI 42% Non. 0.5% Ahbst
- 7 approb montant cotisations droits et contributions 60% OUI 40% non. 0.5% Abst
- 8 approb cotis sept 2011 31 août 2012 >> 60%Oui. 40%Non. Abst
- 9 ratification designation du Président - François Stifani >> 40% Oui. 58% NON Abst. 2%

Et voilà, les oreilles et la queue ...
Bises à tous
Patrick

Pyramide 29/01/2012 23:58

@Brutus
Je ne commenterai pas plus sur le fond où notre désaccord est irréductible. Et comme d'habitude les juges trancheront.

Mais il y a erreur sur ma personne. Je n'ai été écarté d'aucun collectif d'avocat et je dirais même, bien au contraire !

Enfin je ne sais pas ce dont tu veux parler avec une idée de putch pour l'AG du 3/12 où je n'étais ni dedans, ni dehors. Comment faire un putch dans une telle assemblée, c'est impossible !

Tes sous entendus, certainement malveillants, m'échappent totalement, ce qui me gêne, car quitte à se faire habiller d'un costard autant savoir lequel !

Sully 30/01/2012 10:05



Je vous propose mes FF d'en rester là. Les juges trancheront.



brutus 29/01/2012 18:12

@pyramide
Il n'est demandé au juge des référé de ne trancher aucune question de fond. Les demandes de Ni Ni sont toutes recevables. Une bone dizaine d'avocat, comme toi, reconnaissent la pertinence juridique
des conclusions Ni Ni que manifestement tu n'as pas lu. Il ne faut pas concevoir d'amertume pour avoir été écarté d'un collectif d'avocats qui estimaient à juste tite que ton idée de putch lors de
la tenue de grande loge du 3 décembre était pour le moins enfantine. Ne raisonne pas comme disait Sartre : "l'important n'est pas d'être heureux mais que les autres ne le soient pas" Calme toi cher
Mar. Bises quand même

Sully 29/01/2012 23:15



Mes Frères. je ne sais pas statuer sur l'authenticité de la citation attribuée à JP Sartre. Je ne sais pas non plus statuer sur le fondement des vos arguments
juridiques. Alors je me contente de me dire que les avocats qui ont pondu ce référé ne sont pas plus idiots que d'autres, ou moins compétents, et qu'il suffit désormais d'avoir la sagesse
d'attendre le jugement du Tribunal. Et que si le référé marche ce sera génial car cela profilerait alors une sortie rapide le crise, et en dehors de tous ces "dignitaires" qui ont encoore la
prétention de reprendre les rênes de la GLNF. Et s'il ne marche pas qu'auront nous perdu ?



Pyramide 29/01/2012 12:41

Mon TCF, la passion t'aveugle. Que je laisse mon mail ou non est sans intérêt car tu n'auras jamais rien à me dire d'autre que ce que tu peux écrire ici. Et si j'ai besoin de toi, je t'appelle.
Cela fait longtemps que tu m'as donné ton numéro !

La passion t'aveugle aussi lorsque tu "oublies" que l'engagement que tu me demandes a déjà été pris à plusieurs reprises y compris sur ces colonnes. Car il est clair qu'en tant que technicien de
ces questions j'estime que toute cette opération n'est que de l'esbrouffe publicitaire, mais qu'au fond des choses ce qui est demandé a plus que mon assentiment. C'est même mon souhait.

La passion t'aveugle encore lorsque tu écris il vaut mieux tenter quelque chose que rien, alors que cette "action" arrive bonne dernière après les autres qui sont sur ces sujets depuis des mois, à
l'exception de la farfelue idée de faire modifier le règlement général de la GLNF par un juge des référés pour soi-disant aboutir à une AG extraordinaire dont l'ordre du jour ne peut être fixé que
par le seul ... FS !

Cela, effectivement n'a jamais été demandé dans le cadre des procès actuels, car un peu de sérieux est quand même nécessaire. Rappelles-toi le fantatisque fiasco juridique de l'OAF !

Alors, s'agissant d'une science non exacte, je réitère le fait que je souhaite me tromper et que si une telle action devait aboutir j'aurais eu tort (ce qui ne me dérange pas une seconde) et en
fait j'en serais fort aise. Il ne reste plus très longtemps pour le savoir en espérant que le juge des référés ne fixe pas son délibéré aux calendes grecques.

Sully 29/01/2012 14:16



Alors nous sommes unis dans le même espoir. Et comme tu le dis il suffit d'attendre. Et si le référé plante je serai le premier à reconnaître que mes espoirs
étaient déplacés.



Pyramide 28/01/2012 23:40

Attends si tu veux, mais quant à moi je rappelle seulement qu'une juridicton de référé ne doit pas se heurter à des difficultés de fond ... Là, il n'y a que cela ! Conséquence : le juge des référés
se déclarera incompétent.

Quant à l'assemblée générale extraordinaire, il faut modifier les statuts, et je me suis déjà exprimé sur les faux espoirs que suscite cette procédure à ce sujet.

Sully 29/01/2012 02:31



Mon TCF. Je dois signaler que tu fais partie des commentateurs qui prennent le soin de déposer ici un commentaire en effaçant toute trace de mail permettant de
te contacter. Ok tu veux être totalement non identifiable pour des raisons qui ne concernent que toi. Peut-être as tu raison dans le fond. Il
n'empêche que ne rien tenter est pire que de tenter quelque chose. Alors engages toi seulement à reconnaitre que tu auras eu tort si jamais ce référé donne quelque résultat. Et si tel est le cas, peut-être aura tu le courage de te dévoiler, dans les limites que les blogs imposent bien sûr.