Rififi sur la "Ratif'

Publié le par Sully

Mes Frères,

 

L'un de vous me signalait par un commentaire que contrairement au titre de mon dernier article, la guerre n'était pas finie. Il est vrai que la ratification du candidat GM pressenti ne semble pas se profiler comme une simple évidence.

Comme vous le savez déjà l'ancien GMP illégitime de Lutèce, Christian Mah.., homme lige de Stifani, a attaqué Maître Legrand en justice en espérant faire annuler les Assemblées Générales du 4 février et du 23 juin 2012, ainsi que les réunions du Souverain Grand Comité des 30 mars et 8 septembre 2012.

Ce même Christian Mah... vient de doubler la dose (Voir La Lumière) en attaquant maintenant l'avocat de Maître Legrand en vue de le faire désaisir du dossier GLNF au motif de conflit d'intérêt, Maître Stéphane Dumaine-Martin ayant été par le passé l'avocat de Ch.Mah... !!!

Bref, la hache de guerre n'est pas enterrée loin s'en faut entre les anciens "dignitaires autoproclamés", Big Moustache poussant son poulain JP Serv... - même si celui-ci essaie de s'en démarquer sans renier l'amitié qu'il éprouve - et FS s'employant à mettre tous les bâtons possibles dans les roues de ce dernier avec l'appui hélicoporté du vendeur de l'appartement de Wagram.

Certains, pourtant vieux habitués des coulisses, en ont soupé de tous ces micmacs sans queue ni tête, tel Jean-Paul Dup... qui a officiellement démissionné de la GLNF hier.

Avec tous ces dignitaires recyclés à la manoeuvre, les grands perdants seront de toute façon ceux qui croient encore à une "rénovation de l'obédience".

Restant respecteux des sensibilités de chacun, même si je ne les partage pas, vous pourrez lire ci-dessous les réflexions de notre Frère René Hervet qui s'était réfugié dans le silence depuis quelques mois.

Je vous en souhaite une bonne lecture.

Fraternellement,

 

 

Je ne vais pas - une fois de plus - me faire des amis !

(Par René Hervet)

 

Ratification : OUI

A condition…QUE…. 

 

Préambule 

Devant le déferlement quotidien sur certains blogs où la méchanceté le dispute à la vulgarité, les affirmations péremptoires le marchandant à des classements à l’emporte pièce, écœuré par les qualificatifs injurieux tous azimuts, voire diffamatoires de certains commentateurs, toujours avec un faux nez-, j’ai décidé de me taire depuis plusieurs mois.

Dégouté par nos petits problèmes de collégiens gâtés, je ne me suis même pas rendu au SGC du 6 septembre au motif qu’aucun candidat, - je dis bien aucun -, ne trouvait grâce à mes yeux. Pourquoi ?

Tout simplement au motif que Maitre Legrand en prenait fort à son aise avec nos Règlements et Constitutions. Plus grave, avec les lois de la République, a savoir en matière de droit associatif : l’égalité de traitement entre les adhérents, le dictat imposé uniquement aux membres du SGC de régler tout ou partie de leurs capitations pour le 6 septembre est une faute majeure, - d’ailleurs d’un montant différent entre « parisiens » ou « logés GLNF » et « non logés » -, sans obligation de la même mesure pour les autres membres de la GLNF. Il y a là rupture d’égalité entre les membres d’une même association. Mesure hallucinante, car nos capitations sont dues au titre de membres de l’association GLNF et non au titre de membres d’une charge ou d’une fonction quelconque.

Tous les candidats ont accepté sans dénoncer à minima cette mesure. Dont acte.

Les bulletins nuls ou blancs n’étant pas pris en compte, j’ai choisi délibérément de rester dans mes pantoufles !

Aujourd’hui je reprends mon maillet et mon ciseau, ou plutôt mon clavier !

 

Rapidement, petit mémo :

 

La situation

Les FF restés à la GLNF sont fatigués, écœurés par ces déballages sur la place publique, beaucoup d’entre eux aspirent à sortir de cette crise et s’aperçoivent d’une incroyable manipulation alimentée de toutes directions par le mensonge ou la dissimulation.

Pour autant la contestation déborde largement la gestion et les positions du GM actuel François STIFANI, en remettant en causes les changements de 1997. Croire que tous les opposants sont partis est une erreur magistrale.

Dans ce climat délétère, la situation est devenue volcanique, voire mortifère !

 

Les acteurs

La première vague

Le principal François STIFANI 

Intelligent, combatif, pugnace. Ces et ses qualités pour autant n’ont pas suffit à ramener le calme dans cette maison. François Stifani, mal conseillé, n’a plus été entendu ; ses messages, à peine formulés, étaient réfutés. Victime de lui-même, ce n’est pas parce que l’on possède une grande intelligence et une grande vivacité d’esprit que l’on a toujours raison.

 

Le PGM immédiat 

Intelligent et très, très habile, s’est retiré adroitement, subtilement de cette mélasse. Bravo !

 

Ces deux FF FS et JCF sont devenus inaudibles, pour beaucoup d’entre-nous, par leurs demandes précipitées devant les tribunaux de la République pour poursuivre leurs contradicteurs-animateurs des blogs Myosotis. Ces deux hommes sortiraient grandis en stoppant ces procédures judiciaires. C’est mon point de vue.

 

A contrario, il faut reconnaitre à François Stifani un certain courage. A l’initiative de notre Frère Fidèle d’Amour, il a en effet accepté de lever les mesures de suspension frappant un certain nombre de Frères qui s’étaient rangés dans l’opposition à la gouvernance. Hélas, ce signe de bonne volonté n’a pas été apprécié à sa juste mesure par nombre de Frères bénéficiaires, ce qui explique peut-être que François Stifani ne soit pas allé plus loin dans sa politique de levée des sanctions.

 

Les conjurés de décembre 2009 

Aux motivations diverses, confuses, fluctuantes partis sous d’autres cieux pour un certain nombre. A ce jour, je suis en droit de penser que FS était le prétexte pour une déstabilisation orchestrée de la GLNF ! La FM, ce n’est pas Levallois ressemblant à l’ile Seguin en 1968 !

C’est d’une autre classe, l’ART ROYAL ! Et d’autres méthodes que les vociférations. C’est la volonté de dialoguer, d’aboutir quelques soient les difficultés !

Certain ont instillé une notion alors inconnue à la GLNF ‘’le catalogage’’

« Tu n’épouses pas ma position tu es dans le Camp d’en face » Point, sans nuance. Ce coté clivant est maintenant largement usité par une grande et très forte majorité. Quid de nos grands principes ?

 

Jean Murat 

A perdu un grosse partie de son électorat après son appel guidé, je crois, par une approche chevaleresque : ‘’ Ralliez-vous à mon panache blanc ‘’… un gros plouf ! ‘’

 

La deuxième vague

Maitre Monique Legrand 

Et… sa gestion… calamiteuse, inconséquente, partisane, légère de notre association, papillonnant au gré de sa fantaisie vers tel ou tel interlocuteur. Hésitante dès le début, inconstante par la suite, laissant pourrir une situation dangereuse pour notre association. Se permettant des libertés et des interprétations fantaisistes avec nos Règlements et Constitutions, jusqu'à inviter un ancien membre de la GLNF à une assemblée où il n’avait plus rien à y faire, échangeant avec ce dernier des signes d’une évidente connivence. C’est la raison pour laquelle j’envisage de me joindre à la démarche de Ch. Mah. Demandant des comptes à Maitre Legrand, en me portant intervenant volontaire. Cette assignation a le mérite d’exister, d’être fort bien articulée et de planter le décor si le prochain GM venait, comme il en a manifesté l’intention, de donner quitus à Maitre Legrand.

 

Les FF opposants

De toutes sensibilités, partis pour certains vers d’autres cieux, je vous souhaite joie et bonheur. Mais de grâce et je remercie que vous soyez partis, ne vous mêlez plus de nos difficultés. Le racolage, comme cela s’est produit le 10 novembre dernier à Nouméa, est nauséabond. Décidément, tous ces hommes passés, ou encore à la GLNF, issus de la haute fonction publique, ne nous font pas la démonstration de leur efficacité. Etre aussi mal informé, cela relève de la contre-performance.

Mes FF, merci de nous laisser tranquilles, ne jouez pas les Cuculinaés, en français Cuculidés, nom vernaculaire coucous gris. Sachez vous conduire en Franc-maçon et n’oubliez pas que la pomme tombe toujours près de l’arbre ; que, le cas échéant vous n’aurez qu’à la ramasser ; que tous les fruits du même arbre sont identiques. Mais, de grâce, arrêtez de nous secouer !

 

Jean-Pierre Servel :

Résistant - du 5 juin 1944 à 23 heures 59 -, en contradiction constante. Je connais un peu Jean-Pierre, il est entouré d’hommes que je ne connais pas, je me garderai donc d’émettre une opinion à leur encontre. Une devise semble poindre « Circulez y a rien à voir »,

Rien ne s’est passé à la GLNF, remettons le couvercle sur la marmite. Je reviendrai en fin de propos sur le candidat à la ratification.

 

La vague de l’ombre, des tièdes, ou, des faux culs

Un ancien GM :

Pusillanime, le qualificatif est en-deçà de la réalité, les yeux rivés sur le cadran de l’opportunité, réagissant frileusement, hors délais à la situation, malgré de subtils appels d’un certain nombre de bloggeurs. Appels trop subtils peut être, pour (en italien) le ‘’ capo carabiniere ’’. A la manœuvre maintenant pour JPS. Voyager en famille au frais des benêts que nous sommes, voila la motivation profonde de cet homme.

Anecdote pour vous faire rire, que je cite au conditionnel.

Devant les difficultés de logement et le côté onéreux des loyers parisiens, avant un repli sur la province, sa jeune femme qui a tout compris, non pas à la maçonnerie mais au système mis en place par son mari, se serait ‘’lâchée’’ en privé, pour les loyers du couple d’un :

- « les FF n’ont qu’à payer ». Ben voyons !

Je n’y étais pas bien évidemment, les convives en sont restés coi, mais suivant la manière accoutumée parmi les maçons -par derrière-, les commentaires allaient bon train.

Cet homme est l’auteur aussi de ce fameux et surtout vulgaire, méprisant qualificatif :

‘’ Les frères de la côte ’’. Je voudrai connaître quel a été la valeur ajoutée que cet homme a apporté à la GLNF avant son accession ‘’miraculeuse pour lui’’ à la GM ?

Je lance appel à témoins.

La réforme de 1997 a engendré une lente et pernicieuse ‘’profanisation’’, sectaire de notre institution et de la pratique de l’Art Royal (succinctement : noblesse, compréhension, gentillesse, impartialité, fermeté, habileté. franchise, réflexion et diplomatie) Notre système se marie mal avec des ratios divers, d’onéreuses kermesses de parvenus à la gloire d’une oligarchie.

 

Le DAF :

Personnage peut être compétent professionnellement ? Point. N’a jamais su vraiment faire la distinction entre son poste de salarié et sa fonction de haut dignitaire de l’Obédience, surtout depuis la nomination de notre ‘’chère’’ administratrice. Lors des obsèques de notre ancien G.S. Y.Tres., il aurait défalqué une journée de salaire aux salariés et FF de la GLNF présents, je me pose la question : a-t-il appliqué cette mesure à lui-même ?

Quand on aime la GLNF, arrivé à l’âge de la retraite, on peut faire valoir ses droits à la retraite et venir superviser bénévolement deux ou trois FF compétents –sans emplois- ne coutant pas plus en masse salariale. L’ensemble sans téléphone portable ni carte de crédit bien évidemment.

Lourde responsabilité ; il n’a pas aidé Maitre Legrand avec impartialité en dansant un tango ‘’GLNF/LEGRAND’’, ce qui m’autorise à poser la question : compétent professionnellement ?

Non, indispensable dans une future gouvernance, n’exagérons rien JP, la GLNF n’est pas une grande multinationale à succursales multiples, avec des stratégies élaborées sur des domaines sensibles. Dans tous les cas, fonction de DAF à ne pas confondre avec le GS de l’Obédience.

 

Les Juridictions :

Particulièrement édifiant le SCPLF. Un petit aréopage, très petit, se prenant pour le nombril du monde d’une ambigüité innommable. En matière de transparence, devrait commencer à balayer devant sa porte. Je serais tenté à mon sens de qualifier cet organisme en France comme en biologie d’une sorte de cleptoparasite. Par extension le cleptoparasite est un groupe qui se nourrit aux dépens de la production d’un autre groupe.

 

Les Bloggeurs et les commentateurs :

Egoïstement : que du bonheur, chez un grand nombre de bloggeurs quelles que soient leurs divergences. J’aime les hommes vrais. Merci à quelques uns ; Emmanuel, Serge, Marc et Pierre, au-delà de vos approches extrêmement différentes vous avez libéré la parole sans biaiser le débat, sans oblitérer vos convictions. En amitié je suis un homme fidèle j’ai pu apprécier la vôtre. Merci pour votre travail d’information, travail titanesque sans trop tomber dans la propagande et la partialité. Par contre, avec un faux nez tous les commentaires injurieux sont venus ternir le débat. N’oublions pas que celui ou ceux que nous appelions hier mon Frère, sont aussi des hommes, des maris, des pères, des grands-pères, des amants, des agents économiques de quelque niveau qu’ils soient, avec une vie professionnelle et un environnement. Quand nous qualifions au travers de procès - bien souvent d’intentions -, dans l’anonymat, d’une façon infondée, non validée, inexistante un Frère de voleur ou dictateur, nous ne nous grandissons pas !

 

Alors ?

Mon vote est un vote de raison, et par défaut, surtout pas d’adhésion. Il faut néanmoins savoir sortir d’une crise : je voterai donc la ratification, pourquoi ?

 

a)    Pour enfin nous libérer de Maitre Legrand, encore qu’un succès de la procédure de Chr. Mah. la fragiliserait tellement qu’elle devrait logiquement rendre sa charge.

b)    Pour redonner une chance infime à la GLNF de survivre, même si la ratification se fait a minima, avec peu de votants, compte tenu du peu de Loges votantes (triste réalité d’une Obédience sinistrée).

 

Donc OUI à la ratification.

Mais à condition que le candidat JPS s’engage à :

a)    Ne pas donner quitus à Maitre Legrand

b)    Que des nominations provocatrices ne soient pas faites,

c)    Que des décisions déjà prises à la hâte soient annulées, et que cela se sache (pas de suppression à la hache et à chaud de Province par exemple)

d)    Que la chasse aux sorcières comme lui-même l’a écrit n’ait pas lieu, D’ailleurs le futur n°2 de l’Obédience a siégé dans les Conseils de Discipline, présidés par JCT, avec un autre très proche de JPS. En Maçonnerie, cela est simple ; il suffit tout simplement de ne pas nommer. Au principe, pas de preuve : c’est de la diffamation, j’oppose le principe de précaution. Alors, JP, prudence est mère de sûreté.

e)     Qu’il n’y ait pas de confiscation des pouvoirs par une caste ayant servi la campagne du GM, comme cela se dessine de façon évidente et patente,

f)      Cela nous amène a une égalité de traitement entre les ‘’dignitaires’’ défaillants et les FF disons, révoltés. Pourquoi y aurait-il une réintégration sans conditions pour une catégorie et une commission de réintégration pour ceux qui n’étaient uniquement pas d’accord ? Curieuse façon de vouloir générer l’harmonie !

g)    Rajeunissement des structures et éloignement des profiteurs du système. Etablissement d’un véritable Cahier des Charges, d’une Charte pour les dépenses et les remboursements des frais de missions et réceptions, voyages et déplacements ; Classe 6 Comptes de Charges – Comptes de Gestion, sous comptes : 62 Autres Services Extérieurs - 625 Déplacements, Missions et Réceptions – 6251 Voyages et déplacements, 6256 Missions, 6257 Réceptions.

Il ne s’agit pas de faire voyager le GM ou son représentant dans des conditions fatigantes et de le faire dormir dans un hôtel borgne. Il s’agit tout simplement d’équilibre et de cohérence et ne plus permettre avec un billet très cher en first ou business d’obtenir deux billets en éco, point.

h)    Publication des 5 (cinq) premiers salaires payés par l’association GLNF

i)      Distinction définitive du civil et du maçonnique avec les intervenants. Les comptes doivent être dorénavant audités par un cabinet comptable indépendant non lié à la FM avec obligation incontournable de dénoncer s’il y a lieu de l’article 40. Distinction dès maintenant entre le domaine du GS et celui du DAF.

 

Toutes ces mesures sont applicables dès maintenant sans attendre une AGE pour modification et toilettage de nos Statuts, et correspondraient aux engagements pris par le candidat vis-à-vis des « Sages » qu’il a choisis.

 

Par ailleurs le candidat à la ratification oblitère très gravement l’avenir de la GLNF en décidant qu’il ne serait pas installé par son prédécesseur au motif que ce dernier lui aurait dit qu’il était indigne d’être GM.

Dans ce cas, cette charge et le costume sont beaucoup trop grands pour toi JP : quand on brigue un tel mandat on ne joue pas les chochottes, le raisonnement est froid, la main ferme. JP, tu crées un précédent fâcheux dans notre tradition de transmission ; imaginons dans un ou deux ans : un VM refuse d’être installé par tel ou tel, qu’aurons nous à lui rétorquer ?

Car enfin, un peu de mesure JP, il n’y a pas crime contre l’humanité ! Ni, je pense sincèrement, enrichissement personnel, FS et JCF ne sont pas dans le besoin, et n’ont pas attendu quelques petites magouilles mesquines pour bâtir et consolider leurs patrimoines.

Il faut peut-être voir ailleurs….

 

Et après me direz-vous :

Et bien mes FF nous avons à notre disposition une arme fatale. Au mois de mars nous aurons la possibilité lors de l’assemblée civile de dire non à ce nouveau GM et les années suivantes aussi. Et compte tenu de son acceptation des modalités « profanes » de sa désignation et de sa réaffirmation de l’identité GM- Président, un NON équivaudrait à une révocation du GM.

 

Car il y a un précédent nous avons entériné des comptes non consolidés de toute la GLNF, des Provinces n’ont pas été auditées par les experts de Maitre Legrand nous avons malgré cette entorse entériné les comptes pour d’autres raisons. Au mois de mars rien de nous empêche donc, bons ou mauvais pour d’autres raisons, de refuser le rapport moral et les comptes et ainsi de suite les années suivantes et comme JPS a toujours dit que les fonctions Président-Grand Maitre étaient indissociables, que s’il était mis en minorité il partirait. Voila donc une bouffée d’air frais éventuelle et possible pour tous nos FF début avril 2013, si besoin J. Bois. assumera l’intérim jusqu’en décembre, et nous voterons en septembre avec une situation apaisée, non biaisée suivant nos traditions au SGC pour un nouveau GM.

 

Pour ceux qui sont entre le OUI et le NON Il y a un coup de semonce possible, ne pas voter la ratification des Trésoriers !

 

Conclusion :

Les statuts de 97 risquent de s’effondrer sur eux-mêmes.

Car à l’avenir pour qui que ce soit les chèques en blanc ; c’est terminé.

Les benêts que nous avons été n’achèteront plus d’ânes dans des sacs !

 

APPEL à JP.S.

JP, ma Maçonnerie vaut aussi bien que la tienne, que je ne me permets pas de la juger, c’est un vécu personnel dans la Loge et au fond du cœur de chacun.

Je ne mélange pas et ne confond pas le FM reconnu que je suis, avec le membre de l’association française GLNF Loi 1901.

JP, tu es seul, tu dois être sans faiblesse, déterminé à donner une chance de rétablissement à notre demeure, le cœur est une chose avec tes compagnons de combat, la raison et l’intérêt général est autre chose.

JP, je t’en conjure ta ratification tient à un fil. Le pouvoir quel qu’il soit nous rend isole et nous confine dans la solitude. Pour autant sans états d’âme, le scalpel est parfois nécessaire vis-à-vis d’engagements pris dans l’effervescence ou la fièvre après un travail menant à une première réussite.

JP ? Tu recevras peut-être samedi 1 décembre un maillet extrêmement fragilisé (pas uniquement par ton prédécesseur), fait en sorte de ne pas l’endommager davantage.

 

Ta ratification risque fort d’être une victoire à la Pyrrhus, Imagine-toi, JP, que tu sois ratifié avec 50 à 60% d’abstention ? Alors, ne te prends pas les pieds dans le tapis.

JP, à défaut de réponses claires sur tous ces points, inutile d’attendre mars, c’est NON le 1er décembre 2012.

 

Merci de votre écoute mes FF et rendez-vous au mois de mars, si besoin est !

 

René Hervet matricule 14633, membre du SGC depuis 1988 (à vie inféodé à personne)

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

joaben 26/11/2012 11:04

Merci, Sully de prêter ton blog à ce que le dit Fdamour refuse sur son propre blog(tout en se pretendant ouvert, bien sûr) ...
Fdamor , toujours tres centré sur lui-même. Ainsi, il manie la "haine" (qu'il prête aux autres, bien sûr) parce qu'ils osent contrarier son avancée, son soutien de JPS.
Nous voyons là une similitude evidente avec les propos de Stifani : lui aussi pretendait "haineux" ceux qui osaient ne pas voter son budget ...

Ce même procédé est utilisé par Servel comme seule justification à pourquoi il faudrait voter pour lui .
Nous sommes tombés là dans l'extreme du minable. On ne manie pas des notions aussi lourdes que "haine" à la légère à propos d'un differend associatif. Car le resultat est justement de banaliser la
haine, la vraie, celle qui peut pousser à tuer, emprisonner, mutiler.
Nous sommes là dans un delire de surenchere, dans le but de diaboliser, dramatiser pour quelle raison ?
L'absence d'arguments rationels pour ratifier Servel conduit à aller exciter justement de tels sentiments, digne des pires "negative campains", arguments de trouille(si pas ratification Servel
c'est l'apocalipse), d'excitation reptilienne(les autres, des haineux), d'excitation à la naïveté et l'infantilisme(finalement Servel ne fera peut être pas ce qu'il a annoncé).

Ainsi par ces moyens, notre service de propagande de MDauphSavoie tente de faire passer sa propagande par les pires moyens. J'aurais compris qu'on defende la ratif JPS par des arguments
rationnels(ne revons pas, Gilou d'arguments initiatiques) mais non ! le comité pro-SErvel a choisi le discours de vendeur de couches-culottes.

Alors oui, ce n'est pas complaisant pour notre F fdamor, qui y prendra certainement prétexte à un nouveau numero compassionnel ... Mais il a choisi de placer nos relations dans l'extreme mepris
agressif à mon egard. Je reste infiniment plus mesuré qe son action.

En fait son attitude prefigure ce qui attend ceux qui resteront dans une GLNF-JPS... A chacun d'apprecier.

Aldebaran 26/11/2012 10:52

Mon Cher Sully,

Ton litige avec le président de FMR n'engage pas la GLAMF qui a un autre objet. Il doit se régler entre vous deux et tu ne me sembles pas en prendre le chemin, je dirais même que tu donnes
l'apparence de ne pas vouloir y parvenir. En agressant publiquement à longueur de temps CS tu creuses un peu plus le fossé chaque jour.

Depuis quand un membre d'une association engage-t-il ladite association, et en plus sans parler en son nom, que ce soit à tort ou à raison ? Ras le bol d'entendre et de lire tout et n'importe quoi
sur un seul thème : la GLAMF est responsable de tout, à tel point qu'elle est infréquentable. Et la GLNF elle est quoi ? Si elle est aussi extraordinaire, pourquoi n'y es-tu pas resté ? Il devait y
avoir un problème, non ?

Il n'y a pas de grandes difficultés juridique aux procédures en diffamation de FS dont plusieurs ont déjà été jugées, si je ne me trompe. La seule question est de savoir qui supportera les frais
d'avocat. Alors soyons clairs : combien ?

Je suis prêt à participer à une souscription (ne serait-ce que du montant de ma cotisation à FMR qui n'a pas été appelée et donc non renouvelée) et tu pourrais donc recueillir très rapidement les
sommes nécessaires. Mais pour cela faudrait-il que tu le veuilles.

Sully 26/11/2012 11:53



Mon TCF. Non il ne s'agit pas de problèmes d'argent puisque je suis défendu à titre gracieux par notre Frère Maurice Fag... qui est passé il y a longtemps
maintenant à la GLTSO. Grâce lui soit rendue. Le seul procès qui a été jugé à ce jour est celui relatif à l'article de Semper-Fi sur les capitations, et les six animateurs Myosotis incriminés ont
été condamné à l'euro symbolique. Donc là non plus il ne s'agit pas d'argent. Ce qui est au coeur du sujet c'est une question d'honneur, et il me semble très criticable d'accepter de voir des
Frères condamnés à tort sans lever le petit doigt. Et c'est aussi une question de valeurs: j'aime les hommes qui tiennent leur parole, surtout au sein d'une fraternité sinon elle n'a aucun sens.
Trois prodédure judiciaires à mon encontre auraient mérité de la part du Président de FMR autre chose que deux années de silence absolu suivi il y a quinze jour par une leçon de morale maçonnique
à mon encontre pour m'inviter à maîtriser mes passions en se parant dans un passé maçonnique irréprochable... 


Le seul point sur lequel tu as raison c'est que l'attitude de Mr. Untel n'engage pas la GL-AMF. Maintenant ne soyons pas aveugle, la GLNF de JPS "recycle" et la
GL-AMF également. C'était le sens de mon propos. La FM est une exigence, et seule la "théorie du carreau cassé" chère à l'ancien maire de New York doit prévaloir. Quand on commence à
faire des exceptions avec la morale, les choses sont en général mal embouchées.


Pour moi cette controverse est close, mon opinion est faite et les conditions de pardon ne sont pas réunies.



René Hervet 14633 25/11/2012 11:47

Réponse courte a Joaben commentaire n° 12
Voici mon Cher Frère ce que je dis
tu n'es surement pas surpris



Cher Emmanuel
Cher Frère Mathieu
Bonjour à Tous mes FF
J’ai absolument besoin que vous m’éclairiez, peut-être y a-t-il dans des manques ou des trous dans mes lectures ?
Je n’ai pas lu sur ma sélection de blogs de propos injurieux ou haineux -il y a des blogs que je ne lis pas tant la méchanceté ou la vulgarité suintent à chaque mots-.
En 33 ans de FM, et, depuis ces derniers mois, j’y ai vu plus de bassesses que 45 ans d’activités professionnelles ou ce n’était pourtant pas tendre.
Ceci étant je suis peut être haineux quand je demande à JPS de :
- D’être prudent, a son principe respectable pas de : chasse aux sorcières OUI ! mais dans ce cas pour TOUS.
- Pas de preuves c’est de la diffamation absolument d’accord, dans ce cas j’oppose le principe de précaution, doute égal éloignement ou mise sur la touche.
- Les temps sont extrêmement durs, alors soyons soucieux du centime d’euros qui est la sueur de l’un de nous. STOP aux portables, carte de crédit, carte d’abonnements divers : SNCF, AIR FRANCE et
AUTRES.
- Elaboration d’un cahier des Charges afin de décourager les profiteurs d’un système sectaire de toutes utilisations de notre tronc commun. Je répète au centime près nous n’avons pas à financer des
déplacements privés (des 22000 € pour qu’un in-dignitaire puisse tente d'aller voir sa fille adoptive en Chine). Ce système est MORT, nous n’en voulons plus.
- Les points sont nombreux je ne vais pas oblitérer votre temps précieux.

JPS est pris dans une tenaille dont il n’avait peut-être pas pris la véritable ouverture dès le départ il n’a pas de choix pour la GLNF ou il joue :
Gagnant-Gagnant -notion marketing-
Ou Perdant-Perdant
Avec un lent coulage du paquebot GLNF, les voies d’eaux sont nombreuses mais ‘’colmatables’’ et réparables efficacement.

SI énoncer tout cela est haineux et destructeur alors, OUI je suis HAINEUX et aussi dans ce cas FIER de l’être et à visage découvert, principe immuable de ma vie d’Homme.
Bien à vous

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 24/11/2012 19:32

Bonjour Mes Bien Aimés Frères René et Sully, et vous tous mes Frères,
Puisque René rappelle mon action auprès de François Stifani, je me dois d’apporter quelques éclaircissements « posthumes ».
Il est vrai que je l’ai rencontré à un moment propice, ou il avait le moral dans les chaussettes, pour ne pas dire plus.
Il est vrai que dans l’accord de règlement du conflit, il a accepté toutes les demandes que je lui ai soumises et que dès lors, effectivement, nous aurions pu nous épargner deux ans de crise
supplémentaires, si, lorsque j’ai contacté l’un des chefs de FMR celui-ci, sans même se donner la peine d’étudier plus avant cet accord, ou en demander le texte, ne l’avait écarté par principe,
d’emblée. Ceci confirme à mes yeux que dès cette époque, le principe de la scission était déjà sur les rails.
Mais il faut aussi souligner que l’ex Grand Maître m’avait aussi promis la cessation de TOUTES les poursuites qu’il avait entamées, notamment celles contre les administrateurs de blogs Myosotis.
S’il est vrai qu’il a interrompu une procédure me touchant, il est tout aussi vrai qu’il ne m’avait pas averti qu’une autre venait d’être entamée, et qu’il la gardait secrète jusqu’à ce qu’il
l’active au début de cette année. Elle est donc courante. De même, il a refusé, malgré mes interventions répétées, d’interrompre les poursuites contre divers autres administrateurs au prétexte
qu’ils le diffamaient constamment. Si cet argument était souvent fondé, il n’aurait jamais du concerner Sully, constamment modéré dans ses propos. La conclusion de cet épisode, est liée a un
engagement de Monsieur Stifani : il m’avait déclaré les yeux dans les yeux : « Emmanuel, tu ne prendras jamais ma parole en défaut ! »…Malheureusement, la vérité comme la réalité parlent
d’elles-mêmes…

Sully 25/11/2012 00:59



Mon TCF Emmanuel. Je sia sta droiture et ton exigence, que je partage à bien des égards sous d'autres formes. Oui il est décevant de voir que les paroles ne sont
pas tenues. C'est le cas de Stifani comme c'est le cas du dirigeant de FMR qui s'était engagé à nous soutenir en cas de convocation devant la justice et qui n'en fit rien. Ce dernier, après deux
années de silence, m' a fiat parvenir in mail simplement hallucinant, me donnant une leçon de morale maçonnique pour avoir eut le tort de la rappeler à ses engagements. Je n'éprouve aucune
aigreur vis à vis de l'un ou de l'autre. Je les mets dans le même panier, ceux qui ne mérite ni considération ni regard.


Je trouve par contre consternant que la GLAMF, copie de son mail et de ma réponse, laisse passer cela sans rien dire, puisque le dirigeant de FMR en question en
est membre. Les "dignitaires" sont toujours bien vivants...



Alfred de Talebonjour 24/11/2012 11:38

Mes chers FRères,
Le problème est double.
1) Les pro Servel sont coincés par un candidat qui a déjà déclaré ( en réunion soi disant "fraternelle" ) :
"Vous êtes obligés de faire confiance au Grand Maître"
"Je veux que tout redevienne comme avant"
C'ets bien ça le problème : même des antistifaniens restés à la GLNF pour lutter de l'intérieur, ne veulent pas que tout redevienne comme avant.
Ca va en effet redevenir comme avant et déjà les symptomes se multiplient.
Servel qui est aussi illettré maçonnique que ses prédécesseurs, a annoncé au cours de la même réunion, qu'il nommerait Gomez à la tête de l'Arche Royale, qu'il était contre les blogs, etc.
Nommer à l'Arche un type dont l'incompétence pour dire le moins, est éclatante depuis longtemps et faire taire ceux qui ont pris goût à la liberté d'expression, c'est du Stif et du Foel à l'état
pur.
Que Servel ait été grand officier sous le règne de ces deux là, lui colle à la campagne électorale mais aussi à la tête et au coeur.
2) Il n'est pas moins symptomatique et là c'est NOTRE symptome, que dans tout ça l'initiation soit complètement perdue de vue.
J'ai déjà dit, preuves à l'appui que notre inculture de masse fait sortir de nos rangs des grands maîtres incultes. Un dernier exemple, après les croyances que le Rite Français c'est le Régulateur
ou que le Hiram du REAA est conforme au 1829 : JEM qui est resté assis le 3 décembre 2009 alors qu'il devait se lever, qui a contribué fortement à notre inculture générale en pondant le faux 1802,
et un livre qui est un invraisemblable tissu de conneries, est encore celui qui a décidé, alors qu'il était VM de Villard de Honnecourt qu'on n'y ferait plus de recherche mais des "études
symboliques".
Entre lui et Servel, où serait le choix ?
JEM est intéressant parce qu'il est parfaitement symtomatique du niveau culturel absolument lamentable de la hiérarchie de la GLNF.
Je ne vois pas ce qui mériterait d'être sauvé dans tout ça.
Le résultat c'est qu'aujourd'hui, chaque matin, nous apprenons qu'un nouveau belligérant s'en mêle pour la seule chose qu'ils ont en tête : qui peut devenir grand maître ?
Pas un ne parle d'initation. Résultat : le choix serait maintenat entre Servel et Stifani. Ce n'est pas un choix.
Bien à tous,
Gilou

Sully 25/11/2012 01:05



Mon TCF Alfred ou Gilles. Tu nous expliques que ces gens là ont la GLNF et ses travers dans leur ADN. C'est exact. Le soucis est que certains de ces
"dignitaires" ont migré au sein de la GLAMF et les FF de cette dernières devraient arrêter de se bercer de l'illusion que l'on reconstruit sur des bases neuves et propres. Mais là aussi la
tolérance et les yeux fermés sont déjà à l'oeuvre pour "faire de l'effectif".