Un peu de tenue

Publié le par Sully

Mes Frères,

 

Je sors un instant de mon silence pour vous dire ô combien notre Maçonnerie est belle quand elle reste fidèle à ses traditions et à ses valeurs.

 

Il n’y avait plus le Temple « bourgeois » auquel nous sommes tous habitués, cette Respectable Loge n’y ayant plus accès. Il y avait un Temple qui avait pris une toute autre dimension parce qu’il était quelque peu bricolé. Le soleil, la lune et le delta lumineux dessinés sur des pages blanches accrochées au mur, les Frères serrés les uns contre les autres, une simplicité extrême qui nous ramenait tous à l’essentiel, ce pourquoi nous étions là et ce que nous étions venus y faire.

 

Un atelier qui a choisi de vivre debout malgré les tourmentes de l’extérieur, des Frères unis et solidaires qui ont choisi de défendre et de protéger les valeurs auxquelles ils croient et qu’ils partagent. Une dizaine de Frères visiteurs, rites mêlés, venus témoigner leur attachement à cette maçonnerie là.

 

Deux belles planches, intenses, profondes par un Frère Apprenti et un Maitre Maçon. Deux belles pierres longuement polies par leurs auteurs, avec cette volonté évidente d’apporter une contribution personnelle longuement méditée et d’ouvrir les voies de la réflexion, du partage et de l’enrichissement de chacun. Pas d’artifice, pas de copier-coller, mais de la sueur et de l’exigence.

 

Cette exigence reprise magnifiquement par le Vénérable Maître nous invitant tous à ne jamais nous écarter de cette quête de la perfection qu’est par essence la démarche maçonnique. Recréer demain la perfection et l’harmonie des origines.

 

Et une chaîne d’union qui restera probablement pendant très longtemps la plus belle et la plus intense que j’ai vécue. Merci Vénérable Maître de nous voir suggéré d’accentuer la pression dans nos mains. C’est fou ce qu’un peu de pression peut décupler la force… Nous avons tous saisis à cet instant que nous étions suffisamment forts et solidaires pour que nos idéaux et nos valeurs finissent par l’emporter, contre vents et marées. Et s'il faut nous enterrer pour survivre, échapper à la tyrannie et au dévoiement, et perpétuer notre maçonnerie de tradition, nous creuserons avec nos mains.

 

Merci à vous Frères de cette Respectable Loge au Temple de fortune de nous avoir accueillis parmi vous. Et merci à vous, Frères qui se reconnaîtront, de nous être retrouvés tous ensemble ce soir là pour partager ce moment fort et inoubliable.

 

Et toi mon Frère au pseudo à quatre temps, tu as raison. S’il faut choisir, jamais nous ne renierons notre manuel d’apprenti.

 

Cette maçonnerie là mérite que l’on se batte pour elle.

 

Je vous aime.

Commenter cet article

Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour 31/10/2011 10:02


Mon Bien Aimé Frère Sully,
Cette tenue que tu décris avec tellement de sensibilité, était une émotion rayonnante et sincère, non seulement par le symbole puissant qu’elle constituait, mais aussi par le lien invisible et
cependant bien palpable entre les Frères qui formaient la Chaîne d’Union.
Si le deuxième Orateur de ce soir là était totalement anesthésié par le coup de massue qu’il recevait, il est clair que, sans la présence de l’Auvergnat et du p’tit gars de la Marine, il n’aurait
pas été autant ému…Quel témoignage ils lui ont apporté. Leur silence. Mais leur présence bienveillante. Et les deux unis dans un même regard plissé et malicieux…
Cette R.’.L.’. a décidément raison d’avoir repris sur ses convocations, le Psaume 133 du Roi David : « Ah qu’il est bon, qu’il est doux à des frères de vivre dans une étroite union ! » .
De plus, étaient présents tous les courants de l’opposition, les plus différents, mais les plus représentatifs, cette fois unis dans l’Egrégore…
Très affectueusement à toi, et reconnaissant du travail que tu accomplis pour la GLNF.


Sully 31/10/2011 11:03



Merci mon Frère Emmanuel. Que le GADLU nous permette à tous de pouvoir continuer à vivre et partager de tels moments, et que s'éloignent toutes les causes de nos
tourments, métaux, egos, ambitions, plumes et décorations, j'en passe et des meilleures. Seules les loges, par une détermination forte et une union étroite, pourront éliminer de notre fraternité
tous ceux que le veau d'or attire, dans la gouvernance actuelle comme dans l'opposition. "Rendre le pouvoir aux loges avions nous dit en mars 2010". Le slogan était vendeur! Mais à bien y
réfléchir ce slogan contient en lui-même une impossibilité conceptuelle irréductible. On ne donne pas la liberté, elle se prend. Alors FF et loges exprimez vous et agissez. Personne ne le fera
pour vous et à votre place.



joaben 29/10/2011 13:57


Ne gémissons plus ...
Phrase catatastrophique(gémissons, ... espérons) eloge du fatalisme et du laissez-faire !

Les agressions stifaniennes( tentatives de retrait de charte, suspensions, menaces) sont à exploiter. Et je vous l'affirme, cette politique est en train de se retourner contre eux !
A nous de l'amplifier !

Je m'explique : le pire pour les stifaniens n'est pas notre colere, nos gemissements((au contraire, çà les arrange) mais l'humiliation, les camouflets de voir lers fanafaronnades piétinées devant
tous et pire devant leurs partisans ... ou devant des hésitants.

Je visite essentiellement des loges pro-stifaniennes ou hésitantes. IL s'avere que même dans ces loges les secretaires sont génés et pour la plupart refusent de lire les "ordonnances" iniques.
Les OP presents se sentent alors obligés de prendre la parole, assez piteusement en général, pour tenter d'excuser.

Lorsque les visiteurs apportent les salutations, precisent clairement que leur loge continue à travailler avec une charte GLNF authentique, absolument pas retirée et invitent à les visiter ... les
stifaniens s'ecroulent ! L'un d'eux, larme à l'oeil est venu me dire qu'il n'irait plus en loge pour se prendre de tels camouflets.

Donc, plutôt que le côté compassionnel, ce qui est important est d'EXPLOITER cette erreur stifanienne de la repression sauvage ! C'est possible, favcile et ravageur !

Donc pas "se mettre à l'abri" ! Le front c'est dans les loges stifaniennes que ca se passe ! Elles basculent, une par une !


Sully 29/10/2011 18:23



Avis entièrement partagé. Que chaque Frère et chaque loge se conduise ainsi et nous aurons déjà fait une grande partie du chemin. Quand ils réaliseront
que leur petit joujou est cassé la situation sera très très différente.



NIGCPA 28/10/2011 16:41


Voila 18 ans de maçonnerie pour voir son VM radié et la loge suspendue pour avoir refusé de faire de la délation.Aujourd'hui je ne suis plus un équilibriste entre une loge mère autiste et légaliste
et une loge d'affiliation libre et vertueuse. Je dois renoncer à ma loge d'initiation : Honte aux frères qui croient qu'il suffit de déclarer leur liberté et leur vertu à midi et à l'oublier dés
qu'il est minuit, on nous oblige à la délation, la GLNF nous appartient comme à tous!


Sully 29/10/2011 00:41



Rassure toi mon Frère nous sommes deux. Ma loge autiste a fourni trois OP au collège de Sebastien Dul...


Bienvenue aux Frères de la nouvelle diaspora maçonnique. Mais on s'y habitie vite ... Il y a telement de loges dans lesquelles nous sommes accueillis si
chaleureusement!



PM 28/10/2011 13:41


Qu'il est bon effectivement de lire ces lignes... Pour avoir exploré cette voie je ne peux qu'approuver ...

Il est doux de se rendre compte qu'une autre voie existe, celle de la Maçonnerie ... Doit-on s’aliéner à un "machin" pour maçonner, doit-on s’aliéner à un "machin" qui usurpe le terme de Grand, qui
n'est réserve à celui qui est vraiment Grand.

Cessez de vous indigner, prenez le maquis !

Qu'il est doux de se retrouver, qu'il est doux de retrouver la voie perdue.

Le Temple a déjà été détruit par 2 fois, et pourtant nous sommes toujours là ! Le "machin" a choisi les ténèbres, laissez le se consumer, il viendra toujours un temps pour le reconstruire... Mais
ce temps là n'est pas aujourd'hui !

Le GADLU nous a envoyé une épreuve, à nous de la relever le plus dignement possible !

Cessez de vous indigner, prenez le maquis !

Vous vous y retrouverez !

Bien a vous tous

PM


Sully 28/10/2011 15:46



C'est l'étape de base à partir de laquelle nous pourrons repartir si l'opportunité émerge.



Paracelse 28/10/2011 10:22


Enfin de la Maçonnerie! Enfin un témoignage de Maçons. Quelle bouffée d'air pur! Une fois de plus, des FF nous montrent que nous n'avons pas besoin du sytème décadant de la GLNF actuelle pour vivre
notre Voie de spiritualité, loin du fric et de la parade.


Sully 28/10/2011 12:33



Nul besoin en effet, et c'est pourtant pas compliqué.